Iannone, "une grande stimulation pour Aleix" selon Aprilia

Les tensions apparues entre les deux pilotes après la présentation officielle de l'équipe, en février, ont vite été balayées. En reste un esprit concurrentiel qu'Aprilia juge bénéfique pour les performances.

Iannone, "une grande stimulation pour Aleix" selon Aprilia

C'est indéniablement un début d'année très tumultueux que connaît Andrea Iannone, et avec lui son équipe. Suspendu pour dopage le 17 décembre, le pilote italien n'a pas pu reprendre la piste avec ses collègues au mois de février. S'il a fait le voyage vers Losail, c'est uniquement pour participer à la présentation officielle d'Aprilia, qui entend toujours fermement le faire courir lorsque la compétition reprendra.

Des propos malheureux, trop empreints d'égocentrisme, lui ont toutefois valu de s'attirer les foudres de son coéquipier à cette occasion. La colère d'Aleix Espargaró est pourtant vite passée, l'Espagnol ayant rapidement compris qu'il s'agissait plus d'une maladresse, dans un contexte difficile, que d'une réelle tentative de la part de son collègue de s'attribuer l'entièreté du mérite des récents progrès d'Aprilia.

Lire aussi :

"J'ai été très déçu quand Andrea a dit ces choses-là. Je me suis senti mal, parce que j'ai toujours beaucoup défendu Andrea, on s'entend bien et quand j'ai entendu ça, franchement, je n'ai pas compris", admet le pilote espagnol à Sky Italia.

"J'ai parlé avec lui le lendemain, il m'a dit qu'il ne voulait pas dire ça de cette façon, que je n'avais pas bien compris et qu'on en reparlerait quand on se reverrait en piste. Je lui ai dit que ça allait, que pour moi il n'y avait pas de problème", poursuit Espargaró. "J'ai parlé avec lui aussi sur les réseaux sociaux. Je n'aime pas avoir une relation négative avec mon coéquipier, parce qu'il est très important que l'ambiance dans le box soit bonne."

Pour Massimo Rivola, cet épisode a été vite oublié. Son effet sur Espargaró, qui avait à chaud estimé que ces propos marquaient la fin de la bonne relation entre les deux pilotes, témoigne toutefois de la saine émulation qui peut s'observer entre les deux compétiteurs qui cohabitent dans le stand Aprilia.

"Ça a été une bêtise. Moi, je suis seulement content quand ces choses-là sortent, parce que je pense que quand le pilote abaisse la visière et prend la piste, cela le motive pour mettre encore plus de gaz et montrer qu'il est plus fort", estime l'administrateur délégué d'Aprilia Racing auprès de Motorsport.com. "Pour cette raison aussi, j'espère qu'Andrea reviendra le plus tôt possible, parce que c'est une très grande stimulation pour Aleix. Je suis très content des pilotes que nous avons."

Lire aussi :

Une stimulation dont a bien conscience Aleix Espargaró, qui veut s'appuyer sur son collègue, déjà vainqueur d'un Grand Prix durant sa carrière en MotoGP, pour lui-même améliorer ses performances. "Mon objectif n'est pas de détruire mon coéquipier, je veux me battre pour le podium et pas forcément battre mon coéquipier", assure-t-il. "Je sens que, pour [monter sur] le podium, j'ai besoin d'Andrea, parce que c'est un pilote fort, qui m'aidera dans le développement de la moto. Mais il me servira surtout à être plus méchant, plus rapide, plus fort. Sincèrement, j'espère le revoir à la première course, parce que sa situation n'est pas facile non plus."

Propos recueillis par Matteo Nugnes et Franco Nugnes

partages
commentaires
"Pas d'inquiétude" à Assen dans l'hypothèse d'un GP annulé

Article précédent

"Pas d'inquiétude" à Assen dans l'hypothèse d'un GP annulé

Article suivant

C'était un 18 avril : la première victoire d'Andrea Dovizioso

C'était un 18 avril : la première victoire d'Andrea Dovizioso
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021