Iannone : "J'ai touché Márquez et je suis tombé"

partages
commentaires
Iannone :
Par : Léna Buffa
28 mars 2017 à 12:22

L'Italien fait amende honorable après avoir été contraint à l'abandon sur chute pendant la course de Losail.

Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP mène
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP mène
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP avec le nouveau carénage Suzuki

En un an, Andrea Iannone a changé d'équipe et de moto, mais son résultat sur le Grand Prix du Qatar est resté le même. Dimanche, le nouveau pilote Suzuki menait grand train à l'avant de la course lorsqu'il a chuté, un abandon dont il assume la responsabilité et veut tirer des leçons.

"Je suis vraiment désolé de ce qui s'est passé", assure l'Italien, parti à la faute dans le 11e des 20 tours de la course, alors qu'il se trouvait dans la roue de Marc Márquez et que tous deux – ainsi que Maverick Viñales – tentaient de rattraper Andrea Dovizioso.

"Franchement, on faisait une bonne course. Je ne pilote pas encore comme je le voudrais et comme j'aime, mais j'étais rapide et compétitif. Je me suis battu en contrôlant tout et en évitant tous les risques, mais Marc a ralenti", explique-t-il. "Il s'est sûrement trouvé en difficulté dans cette situation, il a réduit le rythme et moi, malheureusement, j'ai fait une faute. Je n'ai pas calculé qu'il pouvait être plus lent dans ce virage et j'ai tout fait comme dans les tours précédents. Je n'étais pas en difficulté comme il l'était. Je l'ai touché et je suis tombé."

Je ne dois plus faire ces erreurs-là. J'espère que c'est la première et la dernière de cette année.

Andrea Iannone

Pointé du doigt l'an dernier pour certaines erreurs, et notamment pour avoir chuté au Qatar alors qu'il se battait pour la victoire, Andrea Iannone a fait profil bas dimanche soir et promis qu'il ferait désormais son possible pour éviter les erreurs.

"Ce sont des choses qui arrivent, mais qui ne doivent pas arriver dans les courses MotoGP. Ça n'est pas facile pour nous en ce moment de réussir à dépasser, parce que je suis très en difficulté au freinage, mais ça n'est pas une excuse. Le problème, c'est que j'ai fait une erreur et je ne dois plus faire ces erreurs-là. J'espère que c'est la première et la dernière de cette année", martèle-t-il.

Un potentiel en hausse

Ce manque de récompense masque une compétitivité en forte hausse de la GSX-RR, qui a réussi à capitaliser sur sa deuxième place sur la grille, le meilleur placement d'un pilote Suzuki au départ du Grand Prix du Qatar. En dépit du fait que cette place était héritée d'un tour réalisé en EL3 et qui se distinguait de la performance globale qui avait pu être produite jusqu'alors, Iannone est parvenu à tenir jusqu'à la mi-course à l'avant du peloton grâce à un très bon départ, qui lui a permis de signer le holeshot, puis à des chronos calqués sur ceux de ses comparses du groupe de tête.

"Je pense qu'on avait de très bonnes chances de se battre pour le podium et qu'on pouvait très facilement finir en troisième position. Pour notre première course, cela aurait été un très bon résultat, on ne s'attendait pas à un tel résultat ni à un tel potentiel après les tests", reconnaît le pilote de Vasto.

"On a eu beaucoup de mal pendant la pré-saison, mais on a très bien réagi. On a fortement comblé notre retard par rapport aux premiers pendant les essais et on est arrivés sur la course en étant très compétitif, très fort, et c'est un point très positif. Mais le point négatif, c'est que j'ai fait une faute, j'ai touché Marc au virage 5 et j'ai perdu l'avant", conclut-il.

Désormais, Andrea Iannone veut réussir son prochain Grand Prix, en Argentine, et y ouvrir son compteur au championnat. Côté technique, il espère poursuivre les progrès en améliorant notamment l'insertion dans les virages tout en conservant le vrai point fort de sa machine, à savoir sa vitesse de passage de courbe.

Article suivant
Un bon résultat pour Pedrosa malgré un pneu avant fragile

Article précédent

Un bon résultat pour Pedrosa malgré un pneu avant fragile

Article suivant

Folger regrette d'avoir été "trop prudent" en début de course

Folger regrette d'avoir été "trop prudent" en début de course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Course
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Andrea Iannone Boutique
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions