Iannone veut des performances identiques pour les deux Aprilia

Le pilote italien regrette une différence entre les deux Aprilia en vitesse de pointe et accélération, et voudrait que le constructeur fasse le nécessaire pour rapprocher les deux machines.

Iannone veut des performances identiques pour les deux Aprilia

Andrea Iannone est resté sur sa faim après le Grand Prix d'Aragón, bien qu'il s'agisse du week-end le plus solide d'Aprilia cette saison. Avec deux motos en Q2 puis longuement classées dans le top 10 en course, le constructeur de Noale a, le temps d'un week-end, mis de côté ses lourdes difficultés pour s'offrir des performances en hausse.

Seulement, à l'instar d'Aleix Espargaró, le pilote italien pressent que cela ne reflétait pas le niveau réel des RS-GP. "Je suis très content [pour l'équipe], bien entendu, [mais] à mon avis, cette piste est très positive pour Aprilia. Je pense que les prochaines courses seront difficiles, alors il faut garder les pieds sur terre parce qu'à mon avis pour le moment on n'a pas progressé. C'est la piste qui nous a beaucoup aidés", estime-t-il.

Lire aussi :

Par ailleurs, Iannone en a appelé à des changements pour que les deux machines puissent évoluer au même niveau. Depuis plusieurs semaines déjà, le pilote italien a mis en lumière ses difficultés en phase d'accélération, où il a tenté de combler son retard avec son coéquipier en perdant du poids. Seulement, cette démarche a une limite, et maintenant qu'elle est atteinte il exhorte l'équipe à œuvre pour rapprocher les deux machines.

"Non, je ne suis pas content", pestait-il à l'arrivée. "Je perds beaucoup en vitesse de pointe, ne serait-ce que par rapport à mon coéquipier, et j'accélère moins. Depuis le début de l'année on a du mal à comprendre pourquoi. Je vais au-delà de mes limites, malgré toute la douleur que j'ai eue pendant ce week-end et que j'ai toujours endurée en silence."

"C'est clairement à Aprilia de faire quelque chose d'important, pas en termes de pièces ou d'innovations sur la moto, mais il faut au moins réussir à faire en sorte que les deux motos soient aussi compétitives l'une que l'autre, car en ce moment ça n'est pas le cas. Aleix est bon, mais l'année dernière je suis monté sur le podium ici et j'ai joué la gagne jusqu'au dernier tour. Pour pouvoir progresser, je pense qu'il faut réussir à faire en sorte qu'on soit au même niveau."

Parti cinquième, Aleix Espargaró a maintenu sa place à l'extinction des feux et s'est engagé dans une bagarre dans le deuxième groupe, où Cal Crutchlow lui a ravi la sixième place en fin de course. Andrea Iannone, lui, a évolué dans le groupe suivant, où il a réussi à avoir l'avantage sur Danilo Petrucci et Miguel Oliveira, mais s'est fait devancer par Takaaki Nakagami et s'est classé 11e. À l'arrivée, 22"1 séparaient les deux Aprilia. En termes de V-max, les deux pilotes ont fait jeu égal en course, avec une pointe à 337,5 km/h et une moyenne même légèrement supérieure pour Iannone (335,5 contre 335,4 pour Espargaró). La différence la plus flagrante entre eux s'est présentée pendant les essais avec plus de 5 km/h d'avantage pour Espargaró en EL4 et en Q2.

"Ce sont deux motos identiques, mais elles ont des performances différentes. On ne comprend pas pourquoi", martelait Iannone, qui a été catégorique lorsqu'il lui a été demandé s'il était content des performances de sa moto : "Non. Parce que dès le début j'ai immédiatement senti une grosse dégradation à l'arrière. L'année dernière, je suis monté sur le podium et dans les deux derniers tours je m'étais battu contre Dovi et Marc [Márquez], alors clairement je ne suis pas content. Mais on va continuer à travailler, on ne baisse pas les bras, je suis ici pour améliorer la moto. On a besoin d'apprendre [certaines choses] parce qu'Aleix a toujours une meilleure accélération par rapport à moi et c'est important à comprendre dans notre stand."

partages
commentaires
Aragón : Viñales regrette son manque de préparation pour la course

Article précédent

Aragón : Viñales regrette son manque de préparation pour la course

Article suivant

Yamaha confirme des discussions avec Zarco

Yamaha confirme des discussions avec Zarco
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021