Lecuona encore forfait à Portimão, Kallio le remplace

Positif au COVID-19, Iker Lecuona sera encore absent au Grand Prix du Portugal cette semaine. Mika Kallio va piloter sa KTM chez Tech3.

Lecuona encore forfait à Portimão, Kallio le remplace

Iker Lecuona sera encore absent au Grand Prix du Portugal, la dernière manche de la saison. Le pilote Tech3 a dû manquer les deux courses de Valence en raison du COVID-19. Il n'était pas positif au moment de la première épreuve, mais il était placé à l'isolement après avoir été cas contact de son frère, infecté par le virus. La période de dix jours ayant été respectée, Lecuona comptait faire retour pour le second Grand Prix mais les deux tests rapides pratiqués avant son entrée sur le circuit sont revenus positifs, l'obligeant à déclarer à nouveau forfait.

Après d'autres tests PCR, l'équipe Tech3 a finalement confirmé ce mardi que Lecuona ne pourrait pas rouler à Portimão le week-end prochain, pour la dernière manche de la saison.

Pour remplacer le pilote espagnol, l'équipe de Bormes-les-Mimosas a décidé de faire appel à Mika Kallio aux côtés de Miguel Oliveira. Le pilote d'essais de KTM a couru tous les ans depuis qu'il a endossé ce rôle en 2016, à chaque fois en tant que wild-card, mais ce sera sa première apparition pour le team Tech3.

"Avant tout, ce n'est pas une situation facile pour l'équipe et pour Iker, et je suis désolé qu'il doive aussi faire l'impasse sur cette course", a déclaré le pilote finlandais. "Donc je vais sauter sur la moto, ce qui n'est pas facile en ce moment, parce que je n'ai pas beaucoup roulé cette année. Ce sera évidemment intéressant de voir mon rythme et comment je peux découvrir la nouvelle piste et beaucoup d'autres éléments. C'est évidemment une nouvelle équipe pour moi, donc j'ai beaucoup de choses à apprendre. Ce sera un gros défi et on va essayer de faire de notre mieux."

"C'est toujours un honneur de piloter une machine du MotoGP, et aussi de rouler pour Hervé et Red Bull KTM Tech3. Je les connais depuis longtemps et c'est bien de reprendre la compétition, même si ce n'est que pour la dernière course de la saison. La finale est toujours un moment particulier pour tout le monde et c'est toujours bien d'être avec les meilleures motos et les meilleurs pilotes. Je vais vraiment prendre du plaisir. Nous n'avons aucun objectif en tête, nous allons faire notre travail et nous verrons où nous serons. Quand un pilote met son casque et que les feux s'éteignent, je pense que l'état d'esprit nécessaire pour la compétition revient instantanément. Je m'attends à un week-end intéressant."

Lire aussi :

Hervé Poncharal estime que Mika Kallio était le meilleur remplaçant possible à Iker Lecuona. "Nous suivons Mika depuis de nombreuses années, nous avons vu ses prestations en 125cc, en 250cc, puis en Moto2 et en MotoGP", a déclaré le patron de l'équipe française. "Il est intimement lié au projet KTM MotoGP, c'est presque son bébé. En raison de la situation malencontreuse d'Iker Lecuona, Mika sera avec nous pour fêter cette dernière course de la saison, et nous sommes impatients de travailler avec lui. Nous savons qu'il ne faut pas se fixer trop d'objectifs. J'ai dit à Mika de rouler sans pression et de juste profiter du moment, de prendre du plaisir, de s'intégrer dans l'équipe et d'aborder ce tout dernier week-end du MotoGP avec des ondes positives."

Iker Lecuona n'est pas le seul pilote à avoir manqué des courses en raison du COVID-19 cette année. Valentino Rossi a dû faire l'impasse sur les deux rendez-vous en Aragón après avoir été infecté par le virus. Sa participation à la deuxième course de Valence a un temps été mise en doute en raison d'un nouveau test positif, mais le pilote italien a finalement obtenu les deux résultats négatifs nécessaires pour entrer dans le paddock.

partages
commentaires
Photos - Le casque de Champion du monde de Joan Mir
Article précédent

Photos - Le casque de Champion du monde de Joan Mir

Article suivant

Yamaha n'a pas obtenu avec Lorenzo "le feedback attendu"

Yamaha n'a pas obtenu avec Lorenzo "le feedback attendu"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021