Lecuona ne retournera pas en Moto2 si Tech3 ne le prolonge pas

Iker Lecuona exclut un retour en Moto2 si Tech3 décide de se passer de ses services pour la saison 2022 du MotoGP. L'Espagnol sait que les courses de Sachsenring et d'Assen seront déterminantes pour son avenr.

Lecuona ne retournera pas en Moto2 si Tech3 ne le prolonge pas

Tech3 pourrait totalement renouveler son duo de pilotes en 2022. La formation de Bormes-les-Mimosas a déjà annoncé la promotion de Remy Gardner, leader du Moto2, et le deuxième guidon pourrait revenir à son coéquipier et dauphin actuel, Raúl Fernández. Cette situation met en délicatesse ceux qui sont aujourd'hui les pilotes de l'équipe satellite de KTM, Danilo Petrucci et Iker Lecuona, puisqu'au moins l'un des deux perdra sa place, avec peu de chances d'en trouver une autre en MotoGP.

Petrucci espère rester chez Tech3 mais il a déjà confié son désir de reconversion au Dakar. Lecuona n'a que 21 ans et son avenir semble encore passer par la compétition sur circuit mais il n'envisage pas un retour en Moto2, où il a roulé de 2016 à 2019. "Sincèrement, non", a répondu l'Espagnol, interrogé par  Motorsport.com sur la possibilité de faire comme Sam Lowes ou Hafizh Syahrin avant lui. "Je ne retournerai pas en Moto2. Je pense que si je ne reste pas en MotoGP, le plus probable est que je quitte ce championnat. Je ne retournerai pas en Moto2."

Lire aussi :

Les dix prochains jours seront décisifs pour l'avenir d'Iker Lecuona, son patron Hervé Poncharal ayant confié son désir de déterminer le duo de Tech3 au cours de la pause estivale. Le natif de Valence sait donc qu'il devra briller au Sachsenring et à Assen pour convaincre son équipe et KTM de le conserver pour une saison supplémentaire.

"En général, c'est à l'été que toutes les signatures pour la saison suivante se font. Il reste très peu de places parce que presque tout est déjà défini. Je l'ai dit il y a quelques courses : il ne faut pas être très intelligent pour comprendre que ces deux prochaines courses sont très importantes pour moi et mon avenir. Et je le pense toujours. Je pense qu'on a été très bons dans les trois dernières manches, on était dans le top 10 [à Barcelone avant une chute], mais ce sont ces deux courses qui sont décisives. On verra, mais elles sont à 100% décisives."

"Évidemment, c'est une pression supplémentaire, mais aussi une motivation supplémentaire, parce qu'on est très bons. Je suis assez calme même si je n'ai rien pour l'an prochain, parce que je donne le maximum et que je ne laisse rien sur la table", a conclu un Lecuona résolument optimiste malgré sa 20e place au championnat, à dix points de son coéquipier Danilo Petrucci.

Propos recueillis par Germán Garcia Casanova

partages
commentaires

Voir aussi :

Petrucci visera le Dakar s'il perd sa place chez Tech3

Article précédent

Petrucci visera le Dakar s'il perd sa place chez Tech3

Article suivant

EL2 - Oliveira devance Quartararo, Márquez sort du top 10

EL2 - Oliveira devance Quartararo, Márquez sort du top 10
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021