Inside - Une séance dans le stand du team Tech3

Motorsport.com a joué les petites souris lors du récent Grand Prix d'Espagne, pour vivre de l'intérieur une séance d'essais dans le box du team Tech3.

L.B., Jerez – Le MotoGP a beau ouvrir assez aisément ses portes aux journalistes, les stands restent un terrain bien gardé et sont logiquement peu accessibles lorsque l'action bat son plein. Pour autant, l'équipe Tech3 a accepté de nous y accueillir pour une séance du Grand Prix d'Espagne, à Jerez, et de nous équiper d'un casque afin de suivre les échanges radio du groupe de travail de Jonas Folger, dirigé par Nicolas Goyon.

Nous étions dans le garage de l'équipe de Bormes-les-Mimosas pour les Essais Libres 4, une demi-heure qui précède les qualifications, le samedi, et permet de peaufiner la préparation de la course. Il s'agissait de se faire tout petit et d'observer cette chorégraphie bien rodée…

13h05

Vingt-cinq minutes avant la séance, l'équipe technique est présente au stand. Ce petit groupe vit le Grand Prix depuis le box et y passe ses journées, avec pour seule trêve la pause déjeuner. En attendant les pilotes, l'ambiance est détendue et calme, et l'on suit les qualifications Moto3, qui battent leur plein. Les casques de Johann Zarco et Jonas Folger attendent sagement dans leur niche et leurs gants sèchent sur un ventilateur. Tout est prêt pour les accueillir…

13h15

Tandis que le speaker chauffe le public, la voie est entièrement dégagée devant le box. À l'intérieur, on affine la préparation ; de chaque côté du stand, l'ingénieur datas et le détaché de Yamaha préposés à chaque pilote opèrent sur leurs ordinateurs. Près des motos se trouvent également trois mécaniciens et un responsable carburant et pneus. Un technicien Öhlins (suspensions) et un autre de Michelin s'ajoutent au staff et naviguent entre les deux teams techniques.

Le stand Monster Yamaha Tech3

13h24

Zarco puis Folger font leur entrée dans le stand et vont directement s'asseoir auprès de leur chef mécanicien respectif, Guy Coulon pour le Français et Nicolas Goyon pour l'Allemand. Zarco a un premier geste pour son casque ; Folger a, lui, le regard masqué par ses lunettes de soleil. Des deux côtés, la concentration est palpable.

13h26

À cet instant, une bulle de calme entoure le stand. C'est une atmosphère très cotonneuse qui règne dans le casque, détonant complètement avec l'ambiance électrique qui s'emparera des tribunes au plus fort des qualifications ou de la course. L'arrivée de photographes et de cameramen témoigne de l'imminence du début de la séance. "On ne refuele pas", annonce Nicolas Goyon, avant d'adresser à son pilote un dernier brief sur le déroulé de la séance.

13h29

Les EL4 sont sur le point de débuter. Les pilotes observent chacun leur rituel, l'un s'équipe d'une bandelette nasale, l'autre boit une dernière gorgée et se concentre quelques instants les yeux rivés sur l'écran de télévision qui se trouve près de lui, avant de mettre son casque.

Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3

13h30

Les moteurs des deux M1 sont allumés. "Allez, on y va", lance posément Nicolas Goyon. Sitôt les deux Yamaha placées devant le stand, les pilotes les rejoignent, les enfourchent et s'élancent dans un ballet synchronisé. Sur le muret, leurs panneauteurs sont prêts.

Tous les pilotes ont déserté et, tandis qu'ils bouclent leur tour de lancement, ce sont à présent les reporters TV qui arpentent la pitlane dans un sens et l'autre, déjà à l'affût des premières informations.

13h36

Folger prend la tête du classement dans son deuxième tour. Il en fera encore cinq avant de rentrer au stand. Pendant ce temps, l'équipe technique observe les images télévisées pour suivre l'avancée des deux pilotes, lancés dans le premier des deux runs qu'ils réaliseront durant cette séance. Rappelons qu'aucune communication radio n'est possible avec les pilotes lorsqu'ils sont en piste, seul le panneauteur peut leur transmettre des informations lorsqu'ils sont lancés en pleine ligne droite.

13h42

On panneaute aux deux pilotes qu'il est temps de rentrer au stand.

13h45

Le calme qui règne dans le box est rompu par le retour des deux machines, alors que nous en sommes précisément à mi-séance. En quelques secondes, Folger et Zarco garent leur M1 devant le box, les laissant aux bons soins des mécaniciens, et rejoignent leur siège pour débriefer avec leur chef mécanicien. L'Allemand occupe alors la troisième place et le Français la 15e.

Un membre du team Yamaha Tech3 au panneautage

13h47

La trêve sera de courte durée – quatre minutes pour Zarco, un peu moins de six pour son coéquipier. Pendant que les pilotes livrent leur feedback, le pneu arrière est changé en vue d'un second run imminent.

13h49

Zarco quitte son siège et s'étire tel une grenouille pendant que sa moto finit d'être préparée. Contrairement au team Repsol Honda dont les motos s'élancent toujours de l'intérieur du stand, les M1 de l'équipe Tech3 partent de l'extérieur pour éviter les désagréments du bruit et des gaz d'échappement qui envahiraient le box. Dès que les mécaniciens la sortent du stand, Zarco enfourche sa machine et s'élance pour son deuxième run. Folger reste quelques instants de plus auprès de son chef mécanicien.

13h50

"Dès qu'on est prêts, on y va", prévient Nicolas Goyon. Puis, quelques instants plus tard, sa voix posée annonce : "On y va." C'est donc au tour de Folger de prendre la piste pour son second run. Après une dernière recommandation de son chef mécano, il abaisse sa visière, caresse rapidement le haut de son casque et quitte à son tour le box.

Revenu dans le stand en même temps que son pilote, l'assistant de Folger retourne à présent sur le muret, où se trouvent également les deux panneauteurs. Hervé Poncharal n'est pas présent pour cette séance, durant laquelle il se trouve auprès de la presse, une absence qui ne modifie en rien la dynamique de travail.

Tandis que le second run débute à peine, Nicolas Goyon passe sur l'ordinateur installé sur le petit bureau à sa gauche pour observer quelques instants les données de télémétrie.

13h54

Il est déjà temps de préparer les qualifications, qui débuteront à 14h35 pour chacun des pilotes Tech3, qualifiés pour la Q2. Les mécaniciens s'affairent sur les deux motos restées au stand. Leur réservoir est enlevé et emmené à l'arrière du garage afin de faire le niveau de carburant en vue d'une séance qui nécessitera que la moto soit aussi légère que possible pour montrer toute son efficacité sur le tour lancé.

La routine de travail est bien rodée et la concentration prédomine. Les échanges radio (qui se font en français au sein du team de Folger) sont rares, le team ne fera que quelques commentaires sur les événements en piste. À ce stade de la séance, Zarco passe à la deuxième place, plus à l'aise avec le pneu arrière medium dont il dispose à présent qu'avec le dur qu'il utilisait dans son premier run.

Le stand Monster Yamaha Tech3

13h58

La fin de séance s'annonce et les caméras affluent devant le garage alors que les deux Tech3 sont dans le top 3. Nicolas Goubert, directeur technique Michelin Motorsport, est lui aussi présent dans le stand pour y vivre la dernière phase.

On panneaute Folger et Zarco une dernière fois tandis qu'ils entament leur dernier tour, puis les hommes du muret réinvestissent le garage. Dans chaque équipe, les pilotes rentrent les uns après les autres dans leur box respectif et le silence revient peu à peu dans la pitlane.

14h02

C'est au tour des pilotes Tech3 de faire leur retour au stand, à commencer par Jonas Folger, troisième de la séance et accueilli par une tape sur l'épaule tandis que sa moto est immédiatement bichonnée par les mécaniciens. Le pilote rejoint tout de suite son siège pour un nouveau débrief, le visage marqué par la chaleur.

Il est l'heure pour nous de quitter le stand pour laisser Tech3 avancer vers la séance suivante, qui s'accompagne de l'enjeu d'une bonne place à aller chercher sur la grille de départ. Le week-end va peu à peu monter en puissance…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Johann Zarco , Jonas Folger
Équipes Tech 3
Type d'article Contenu spécial
Tags inside