Jake Dixon en MotoGP à Silverstone, "un rêve devenu réalité"

Jake Dixon doit se pincer pour y croire : il va faire ses débuts en MotoGP en disputant le Grand Prix de Grande-Bretagne avec la Yamaha du team Petronas SRT, dernière conséquence en date de l'affaire Viñales.

Jake Dixon en MotoGP à Silverstone, "un rêve devenu réalité"

Le team SRT a officialisé l'arrivée de Jake Dixon dans ses rangs pour le Grand Prix de Grande-Bretagne, qui aura lieu la semaine prochaine à Silverstone. Le pilote anglais a été appelé en renfort afin de remplacer Franco Morbidelli, convalescent, comme l'ont fait avant lui Garrett Gerloff (à Assen) et Cal Crutchlow (lors des deux courses du Red Bull Ring). Crutchlow devait encore être aux affaires en Grande-Bretagne, mais le divorce soudain entre Yamaha et Maverick Viñales a entraîné son transfert vers l'équipe d'usine, lui aussi confirmé ce vendredi.

Âgé de 25 ans, Dixon dispute actuellement sa troisième saison en Moto2, déjà au sein de l'équipe malaisienne. Actuellement 19e du championnat, il compte pour meilleur résultat en 2021 une septième place obtenue lors du Grand Prix d'ouverture, après deux entrées dans le top 5 décrochées l'an dernier. Il n'est encore jamais monté sur le podium. Lui qui avait déjà disputé son premier Grand Prix dans le cadre du remplacement d'un pilote, en 2017, et déjà à Silverstone, le voici qui touche à présent son rêve en grimpant d'un échelon.

"Accéder à la catégorie MotoGP a été l'objectif de toute ma vie, alors avoir l'opportunité de le faire pour un Grand Prix cette année, et sur la moto sur laquelle j'ai toujours voulu le faire, la Yamaha YZR-M1, qui plus est à domicile, c'est quelque chose de vraiment spécial", se réjouit Jake Dixon. "Ça va être très difficile, mais j'ai hâte d'enfourcher la grande moto, même si elle est différente, et c'est très excitant ! Je n'ai pas réussi à dormir, je n'ai fait qu'y penser. C'est un rêve qui devient réalité."

"Je vais tout donner pour faire de mon mieux pour l'équipe et je veux leur adresser un immense merci pour cette opportunité, ainsi qu'à Yamaha pour avoir cru en moi. Je n'ai pas d'objectifs, j'ai juste envie d'en profiter et de recueillir toute l'expérience possible. Je veux souhaiter à Franco un prompt rétablissement et j'espère qu'on pourra le revoir bientôt de retour en piste."

Razlan Razali non plus, ne fixe pas d'objectif au pilote anglais. Mais celui-ci faisant partie des noms qui circulent pour former le line-up SRT en 2022, amené à être intégralement repensé, on peut être certain que son adaptation sera observée de près.

"C'est une occasion unique pour Jake de montrer ce qu'il peut faire et d'explorer son potentiel sur une Yamaha YZR-M1", souligne le patron malaisien. "Nous ne fixons pas d'objectifs particuliers en termes de résultats. C'est une opportunité d'acquérir de l'expérience sur son Grand Prix national, pendant que Franco poursuit sa récupération. C'est un one-off, et nous voulions que ce soit l'un des pilotes de notre famille qui ait cette chance de monter sur une MotoGP."

"Étant donné qu'il s'agit de son Grand Prix national, c'est un circuit que Jake connaît bien et ce sera formidable pour les fans britanniques d'avoir un autre pilote dans la catégorie reine. Nous remercions également Cal pour sa contribution à l'équipe lors des deux derniers Grands Prix et nous lui souhaitons le meilleur pour le week-end prochain."

Si Razlan Razali précise qu'il s'agit d'un one-off, il n'en demeure pas moins que la situation de Yamaha pour la suite de la saison reste floue à ce stade. Cal Crutchlow a déjà fait savoir qu'il ne souhaitait pas rester en poste jusqu'à la fin du championnat et les options sont rares. Si Franco Morbidelli devait être promu dans l'équipe d'usine dès son retour de blessure, Petronas SRT aurait besoin d'un intérimaire de plus longue durée, et dans le cas contraire c'est le team factory qui aurait cette nécessité.

En attendant, c'est Adam Norrodin qui figure sur la liste des engagés en Moto2 en tant que remplaçant de Jake Dixon, le Malaisien que l'on n'avait plus vu en Grand Prix depuis 2019.

Lire aussi :

partages
commentaires
Yamaha engage Crutchlow et Dixon pour Silverstone

Article précédent

Yamaha engage Crutchlow et Dixon pour Silverstone

Article suivant

Zarco espère apprendre de sa chute : "Je dois passer par ça"

Zarco espère apprendre de sa chute : "Je dois passer par ça"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021