"Je mérite vraiment ce titre" juge Jorge Lorenzo

Jorge Lorenzo savait pertinemment que, s'il remportait le titre mondial cette année et dans les circonstances que l'on connaît, sa victoire serait soumise à la critique et au doute.

"Je mérite vraiment ce titre" juge Jorge Lorenzo
Le vainqueur de la course et Champion du Monde MotoGP 2015 Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Le poleman Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Podium : le vainqueur de la course et Champion du Monde MotoGP 2015 Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Le deuxième, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Le vainqueur de la course et Champion du Monde MotoGP 2015 Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, avec Lin Jarvis et Kouichi Tsuji

Les propos tenus par Valentino Rossi après la course de Valence n'aideront pas l'Espagnol à convaincre les fans de son mérite, puisque l'Italien continue d'affirmer qu'il doit sa défaite à l'aide qu'aurait apportée Marc Márquez à son adversaire.

"Je pense que je mérite vraiment ce titre," a tenu à faire savoir le Champion du Monde 2015, rappelant qu'il s'était montré plus rapide que son rival et néanmoins coéquipier. "Je l'ai battu au nombre de victoires, de pole positions, de meilleurs tours, de tours passés en tête des courses et aussi de séances d'essais dominées."

"Il n'y a qu'au nombre de podiums et en matière de régularité qu'il m'a battu. Et puis aussi un peu à cause des circonstances, parce qu'il a parfois plu alors que j'aurais pu finir premier ou deuxième. Ce ne sont que les courses de ce genre et mon mauvais début de saison qui m'ont empêché d'arriver à Valence avec peut-être 20, 30 ou même 40 points d'avance."

Jorge Lorenzo en appelle à l'objectivité de chacun : "Tous ceux qui s'y connaissent en moto, qui m'ont vu en piste ou à la TV et qui n'encouragent pas clairement un pilote, peuvent voir cela. Les gens qui s'y connaissent vraiment en moto comprennent ma valeur en tant que pilote. A mon avis, un pilote qui a les stats que j'ai cette année mérite le titre."

"Ma vitesse et ma détermination démontrent clairement que je mérite le titre. J'espère que tout le monde respectera le résultat final du championnat," souligne le pilote espagnol.

Une forte pression à gérer

Arrivé sur cette dernière manche avec un déficit de points au championnat, Jorge Lorenzo n'a pas cillé. Pourtant, il reconnaît qu'il a dû faire face à une tension d'un niveau rare : "Ça a été l'une des courses les plus difficiles, si ce n'est la plus difficile. La pression était très élevée dès le premier virage."

Conscient que Rossi pouvait récupérer de nombreuses positions dans le peloton, l'Espagnol a suivi un seul et unique objectif : tenter de gagner. "Dans les premiers tours, j'ai essayé d'attaquer comme je sais le faire avec les pneus neufs. Ensuite, le pneu arrière s'est fortement dégradé, surtout sur le flanc droit. J'ai dû être très prudent pour éviter de chuter," explique-t-il.

"Sur la moitié des tours, je n'ai pas réussi à voir mon panneau. Alors j'ai juste attaqué au maximum, j'ai tout donné du premier au dernier virage. J'ai essayé de ne penser à rien à part à donner le maximum," poursuit-il. "J'ai juste essayé de piloter à mon meilleur niveau. Quand j'ai vu le drapeau à damier, j'ai dit : "Ok, il est à moi" et j'ai pu respirer plus profondément. Normalement je ne pleure pas, mais cette fois je n'ai pas pu m'empêcher de pleurer pendant mon tour d'honneur. J'étais vraiment très ému."

"Les circonstances ont fait que je suis arrivé avec 7 points de retard sur Valentino. Quand la pression est forte, j'ai déjà démontré que je pouvais donner le meilleur de moi-même, comme hier et comme aujourd'hui. Quand les deux Honda se sont montrées très rapides, surtout à la fin de la course, j'ai pu rester fort et gagner la course."

"Ca n'a pas été la course la plus rapide de ma vie, mais la plus importante," conclut Jorge Lorenzo.

partages
commentaires
Valentino Rossi - "Márquez réduit à être le garde du corps de Lorenzo"

Article précédent

Valentino Rossi - "Márquez réduit à être le garde du corps de Lorenzo"

Article suivant

Jorge Lorenzo a "toujours cru" en ses chances de titre

Jorge Lorenzo a "toujours cru" en ses chances de titre
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021