MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
3 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
10 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours

Joan Mir reste hospitalisé jusqu'à lundi

partages
commentaires
Joan Mir reste hospitalisé jusqu'à lundi
Par :
9 août 2019 à 20:25

Accidenté lundi, le pilote Suzuki est rentré en Espagne, mais doit rester sous le contrôle des médecins ce week-end.

Alors que ses 21 collègues ont entamé aujourd’hui le Grand Prix d'Autriche, Joan Mir, lui, a pu quitter la République Tchèque où il se trouvait toujours depuis son accident de lundi. Le pilote Suzuki a chuté à grande vitesse au bout de la ligne droite de Brno durant la dernière heure du test post-course, visiblement en proie à un problème technique l'ayant empêché de ralentir à l'approche du virage 1. Il avait heurté l'airfence et été pris en charge par les équipes de secours.

Lire aussi :

Passé par le centre médical du circuit, Mir avait ensuite été héliporté vers l'hôpital de Brno, où une contusion pulmonaire avait été diagnostiquée, justifiant qu'il reste en observation durant plusieurs jours. Ce n'est que ce vendredi qu'il a pu être rapatrié à Barcelone, à bord d'un vol médicalisé, avant d'être immédiatement transféré à l'hôpital universitaire Dexeus à son arrivée. Il y a ainsi été pris en charge par l'équipe du docteur Ángel Charte, directeur médical du MotoGP, qui a pratiqué des examens complémentaires et fait état d'une "forte contusion pulmonaire".

"Nous avons réalisé un scanner cérébral, de poitrine et abdominal à l'aide d'un produit de contraste. Les scanners cérébral et abdominal étaient normaux. Nous n'avons pas observé d'atteinte ni de dommage sur aucun organe vital, ni de sang dans la cavité abdominale", explique le Dr Charte. "Cependant, le scanner thoracique montre bien une contusion pulmonaire, principalement sur le côté droit. Même si les poumons fonctionnent bien et s'ils ont résisté à l'analyse, il reste toujours cette forte contusion, qui requiert qu'il se repose à l'hôpital, sous observation, et fasse des analyses et des examens quotidiens. Avec mon équipe, nous avons donc décidé de le garder à l'hôpital jusqu'à lundi. Nous ferons ensuite un autre contrôle afin de voir si l'intensité de la contusion s'est réduite, et si tel est le cas il rentrera chez lui."

 

Article suivant
La rumeur Lorenzo, une claque autant qu'un carburant pour Miller

Article précédent

La rumeur Lorenzo, une claque autant qu'un carburant pour Miller

Article suivant

Zarco confiant malgré le temps perdu à cause d'un problème technique

Zarco confiant malgré le temps perdu à cause d'un problème technique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Joan Mir
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Léna Buffa