Joan Mir titille les Ducati et fête son premier podium

Sur la grille pour la 21e fois en MotoGP, Joan Mir a décroché son premier podium au Grand Prix d'Autriche au prix d'une performance solide face aux Ducati.

Joan Mir titille les Ducati et fête son premier podium

Absent l'an dernier du Grand Prix d'Autriche alors qu'il venait d'être lourdement accidenté à Brno, Joan Mir a découvert le pilotage d'une MotoGP sur le Red Bull Ring avec réussite, puisqu'il a décroché son premier podium dans la catégorie en terminant deuxième, à 1"3 d'Andrea Dovizioso. En vue depuis le début de la saison grâce à un rythme prometteur, le jeune pilote espagnol n'avait pas encore réussi à transformer l'essai, mais ce dimanche après-midi les éléments ont tourné en sa faveur.

Dès vendredi, les Suzuki s'étaient montrées étonnamment à l'aise sur une piste pourtant plus favorable aux gros moteurs, et jusqu'à l'issue de la course ses points forts ont permis à la machine d'Hamamatsu de ne pas avoir à rougir de la confrontation. Álex Rins parti à la faute, c'est Joan Mir qui a saisi sa chance, capable de tenir le rythme de Dovizioso jusqu'aux cinq dernières boucles et allant même jusqu'à arracher la deuxième place à Jack Miller dans le dernier tour. C'est avec une joie non contenue, teintée d'une réelle confiance dans la suite, qu'il a commenté cette première récompense au micro du site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

Tu es plusieurs fois passé tout près et cette fois, ça y est, tu fais partie des pilotes qui sont montés sur le podium en MotoGP. Qu'est-ce que ça fait ?

C'est génial ! Ça a été génial d'obtenir ce premier podium. Il y a quelques courses, j'avais commencé à avoir la vitesse et ici j'ai enfin décroché le résultat. Je suis très content, notamment pour l'équipe, à la fois ceux qui sont ici et ceux qui sont au Japon. Je ne pourrais pas demander plus, franchement. Je pense que si j'étais parti de la première ligne et que je m'étais mis devant, j'aurais probablement eu quelque chose en plus, mais se battre contre les Ducati ici, ça n'est pas facile. Je suis vraiment content !

Si on m'avait dit avant le week-end que je serais monté sur le podium, j'aurais dit que ça allait être difficile, c'est clair. Mais la moto fonctionne vraiment bien ici, dès les EL1 je me suis senti super bien. Quand on part avec une bonne base, il est plus facile d'aborder le week-end. Je suis content de la course. Elle a été dure, c'est dur de se battre contre ces gars-là, mais notre moto semble plutôt compétitive. C'est un bon podium pour moi.

Après l'accident de la première course, ça n'est pas facile d'enfiler le casque à nouveau, mais c'est pareil pour nous tous. Aucun de nous ne veut voir de telles images, mais c'est comme ça et on est contents que personne ne soit sérieusement blessé.

Lire aussi :

Álex et toi avez pris de superbes départs. Le nouveau holeshot device semble vraiment bien fonctionner !

Oui ! Álex l'avait utilisé à Brno, j'avais vu qu'il avait été super rapide et je l'ai utilisé moi aussi ici. C'était génial, j'ai pris un bon départ, clairement le meilleur de ma vie ! Ça a été le cas dans les deux courses, pas juste la première. On a progressé cette année. Je pense que ce week-end on a fait la différence, parce qu'on amélioré nos qualifs, et ensuite mes départs ont été bons. C'était notre point faible, normalement on a un bon rythme de course mais c'est difficile de rattraper des places. Si on arrive à tout réunir comme on l'a fait cette fois, on arrivera à se battre sur d'autres pistes, c'est certain.

La Suzuki n'affiche pas la même vitesse que la Ducati, et pourtant tu as vraiment pu maintenir la pression sur Jack Miller, jusqu'à le pousser à la faute dans l'avant-dernier virage. La GSX-RR est devenue vraiment forte !

Quand la piste n'est pas trop chaude comme c'était le cas à Jerez, notre moto fonctionne vraiment bien, et ce partout. C'est dur de se battre contre les Ducati ici, elles sont vraiment rapides dans les secteurs 1 et 2 mais on l'est dans les secteurs 3 et 4. Il est clair que pour moi c'est plus difficile de les dépasser, et c'est pareil avec la KTM car Pol [Espargaró], par exemple, était super rapide en ligne droite. Se battre contre eux, avec les moteurs qu'ils ont, c'était dur, mais notre moto est bonne dans d'autres domaines. On a bien profité de nos atouts !

Dans quelques jours, on repart pour un autre Grand Prix sur le même circuit. À quel point ce résultat booste-t-il ta confiance ?

Mon team et moi-même savions déjà que nous avions ce potentiel, mais maintenant on croit encore plus en nous, c'est certain.

partages
commentaires
Andrea Dovizioso ne veut pas courir à tout prix

Article précédent

Andrea Dovizioso ne veut pas courir à tout prix

Article suivant

KTM pourra développer son moteur en cas de perte des concessions

KTM pourra développer son moteur en cas de perte des concessions
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021