Johann Zarco a choisi : ce sera KTM

partages
commentaires
Johann Zarco a choisi : ce sera KTM
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
23 avr. 2018 à 16:07

Le Français semble avoir pris la décision de signer pour KTM pour les deux prochaines années, optant pour le projet du constructeur autrichien au lieu de rejoindre Honda aux côtés de Márquez.

Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing, Pol Espargaró, Red Bull KTM Factory Racing

O.P., Austin - Bien que KTM ne confirme ni ne démente les informations selon lesquelles Johann Zarco aurait dit oui à la marque de Mattighofen ce week-end, certains indices portent à croire que l'Avignonnais s'est engagé, au moins verbal.

Le fait que Pit Beirer et Thomas Überall, qui sont respectivement les plus hauts responsables du département Motorsport de KTM et de Red Bull, se soient rendus sur le Circuit of the Americas laisse penser qu'au-delà de l'importance que pouvait revêtir cette troisième manche de la saison, elle offrait le scénario idéal pour serrer la main du pilote.

Honda, qui a également exprimé sa volonté de discuter avec le double Champion du monde Moto2, comprend que celui-ci a choisi de prendre la voie qu'il considère être la meilleure pour sa carrière. Et ce surtout si l'on considère le poids qu'a au sein de l'équipe officielle du HRC Marc Márquez, actuel défenseur de la couronne et vainqueur de quatre des cinq championnats MotoGP auxquels il a pris part à ce jour. "Être coéquipier de Marc n'est pas facile à accepter", affirme à Motorsport.com une source interne au stand Repsol Honda.

Un espoir pour Pedrosa

Honda laisse donc désormais encore de la marge à Dani Pedrosa pour montrer qu'il reste la meilleure option pour piloter la deuxième RC213V officielle, et ce d'autant plus si l'on considère la performance du Catalan à Austin, où il a couru alors qu'il se remet à peine d'une fracture du poignet droit et où il est parvenu à finir septième malgré les fortes douleurs qu'il a dû supporter.

Pedrosa a désormais deux semaines pour continuer à récupérer et être prêt pour Jerez, l'un de ses circuits préférés et celui qui l'a vu signer l'une de ses deux victoires de la saison passée, un rendez-vous en marge duquel les accords entre les équipes et les pilotes continueront à être scellés en vue des saisons 2019 et 2020.

Honda suit par ailleurs de près l'évolution de Joan Mir, qui intéresse également Suzuki. Ce dimanche, le Majorquin s'est fait remarquer en passant la ligne d'arrivée de la course Moto2 en quatrième position, alors qu'il avait rétrogradé à la 24e place dans le premier tour. Fort des progrès affichés en seulement trois Grand Prix, le Champion du monde Moto3 en titre est l'un des pilotes les plus convoités de la catégorie.

Prochain article MotoGP
Miller a couru avec une déchirure à l'épaule et une clavicule fêlée

Article précédent

Miller a couru avec une déchirure à l'épaule et une clavicule fêlée

Article suivant

Premier top 10 pour Aprilia en dépit de qualifications ratées

Premier top 10 pour Aprilia en dépit de qualifications ratées
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Johann Zarco
Auteur Oriol Puigdemont
Type d'article Actualités