Johann Zarco déclaré apte à reprendre la piste

Les médecins ont donné à Johann Zarco leur accord pour qu'il reprenne samedi le guidon de sa Ducati et dispute le Grand Prix de Styrie, deux jours après son opération pour un scaphoïde fracturé.

Johann Zarco déclaré apte à reprendre la piste

Johann Zarco a passé avec succès son test médical cet après-midi, étape essentielle pour qu'il soit autorisé à disputer le Grand Prix de Styrie.

Opéré mercredi d'une fracture du scaphoïde au niveau du poignet droit, le pilote français n'avait pu obtenir cette validation jeudi à son retour au Red Bull Ring, un délai de 48 heures étant nécessaire après l'opération. Au repos ce vendredi alors que les autres pilotes ont profité de deux séances d'essais libres sur le sec, Zarco avait rendez-vous avec les médecins officiels du championnat cet après-midi afin qu'ils le soumettent à une série d'exercices et de contrôles visant à s'assurer qu'il était apte à remonter en selle et à piloter sa GP19.

Le feu vert lui a été donné, et l'on pourra donc revoir Johann Zarco en piste au Red Bull Ring dès samedi matin, six jours après son violent accrochage avec Franco Morbidelli dans le virage 3, où sa moto avait tiré tout droit vers l'airfence et rebondi pour ensuite retraverser la piste et manquer de faucher d'autres pilotes au passage. Le Français est le seul à avoir été blessé dans cet impressionnant accident, à la suite duquel les protections de bord de piste ont été renforcées dans cette portion.

Lire aussi :

Pénalisé pour cet accrochage, après que les commissaires l'ont reconnu coupable de "pilotage irresponsable", le pilote Avintia devra s'élancer de la pitlane dimanche pour la course. S'il n'avait pu reprendre la compétition ce week-end, il aurait eu la possibilité de faire appel de cette sanction, ce qui n'était en revanche pas possible s'il faisait son retour dès cette semaine. Bien qu'opposé à cette sanction, son team manager Ruben Xaus a assuré que le pilote s'en acquitterait dans le but de bientôt passer à autre chose : "Il va essayer de faire la course jusqu'au bout et de marquer des points."

Lui aussi blessé dimanche, dans un accident non moins impressionnant en Moto2, Hafizh Syahrin n'a pas obtenu jeudi le feu vert des médecins pour reprendre la piste. Un fait plutôt rare, alors qu'au Grand Prix d'Andalousie on se souvient que Marc Márquez avait reçu cet accord deux jours après avoir été opéré d'une fracture de l'humérus. Sur cette même épreuve, Cal Crutchlow avait aussi été autorisé à faire son retour dans des circonstances comparables à celles de Zarco puisque lui aussi avait été opéré d'une fracture du scaphoïde deux jours plus tôt.

partages
commentaires
EL2 - Pol Espargaró solide leader, les Ducati stagnent

Article précédent

EL2 - Pol Espargaró solide leader, les Ducati stagnent

Article suivant

Pol Espargaró impatient d'être à la course et de retenter sa chance

Pol Espargaró impatient d'être à la course et de retenter sa chance
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021