Pour Zarco, neuf dixièmes de retard, "c'est trop"

partages
commentaires
Pour Zarco, neuf dixièmes de retard,
Par : Michaël Duforest
10 août 2018 à 16:26

Malgré une place qualificative en Q2 pour le moment, Johann Zarco ne se montre pas totalement satisfait de sa journée du vendredi au Grand Prix d'Autriche MotoGP.

Johann Zarco s'est classé comme étant le meilleur des pilotes Yamaha lors de cette première journée du Grand Prix d'Autriche, en terminant à la neuvième position lors de l'unique séance d'essais libres disputée dans des conditions totalement sèches, la première.

Pas de quoi ravir le Cannois, qui se montre assez désappointé, sa YZR-M1 s'étant montrée plus en verve lors de l'épreuve 2017. Une course qui se disputait avec des pneus légèrement différents, les nouvelles gommes Michelin se montrant assez capricieuses avec la marque d'Iwata.

Lire aussi :

"On sent que les pneus ne sont pas les mêmes que l'an dernier car on connait bien notre moto maintenant, et avec la même moto qui a bien fonctionné l'an dernier, ça ne fonctionnait pas bien aujourd'hui. On doit travailler mais c'est difficile de trouver ce qu'il faut améliorer car on est au maximum de ce qu'on peut faire. J'étais un peu déçu de ne pas être aussi rapide que l'an dernier."

Moins de grip sur les flancs des pneus

Le numéro 5 a expliqué plus longuement les changements apportés par les pneus Michelin, qui se montrent cette saison plus constants sur la longueur d'une course que par le passé. Tout cela se fait au détriment d'un autre aspect, qui semble vital au clan Yamaha…

"Pour avoir ces sensations constantes sur la durée de la course, on a perdu du grip sur les flancs des pneus. On sait ça, mais ici c'est encore pire. Michelin l'a dit, on a moins de grip sur les flancs pour cette piste car ils estiment que ça n'est pas nécessaire, mais pour Yamaha, ça l'est ! Dès que je me penche, la moto commence déjà à glisser. Ça ne permet pas de bien prendre le virage et on ne peut pas placer la moto. Et on sait qu'avec 270 chevaux, si tu sais pas placer la moto, tu repars plus."

Dans l'attente du retour du beau temps

Le Français reste toutefois optimiste pour les qualifications, qui pourraient se disputer sur piste humide. Si jamais les conditions sèches ne font pas leur retour d'ici là, il aura même le loisir de se présenter directement au départ de la Q2, sans devoir en découdre lors des 15 minutes précédentes, celles de la Q1.

"S'il pleut demain, il y a une opportunité à prendre pour faire une très bonne séance de qualifications et essayer de démarrer de la première ligne dimanche", indique-t-il, tout en nuançant ses propos, le rythme de sa machine sur le sec restant insuffisant.

"J'ai confiance dans le travail que l'on peut faire sur le sec, je sens beaucoup de choses sur cette piste, donc je crois qu'il faut travailler sur de petites choses, et être prêt pour les conditions sèches. Pour l'instant c'est bien d'être dans cette position car au moins on est en Q2, mais neuf dixièmes derrière Dovi sur ce circuit court, c'est trop."

"C'est un circuit que j'aime beaucoup car dès que je repars dessus, j'ai le sourire dans le casque, il y a une adrénaline sur ce circuit qui est géniale. Mais je ne peux pas suivre les autres pilotes plus rapides donc j'ai les boules, je suis un peu déçu. On n'est pas prêt à être rapide d'entrée et malheureusement on n'a pas le temps de faire beaucoup de tours pour fignoler tout ça."

Prochain article MotoGP
Márquez : "J'aimerais pouvoir dire que nous sommes les plus rapides"

Article précédent

Márquez : "J'aimerais pouvoir dire que nous sommes les plus rapides"

Article suivant

Dovizioso : "Pas le tour parfait, juste un bon tour"

Dovizioso : "Pas le tour parfait, juste un bon tour"
Load comments

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Essais Libres 2
Pilotes Johann Zarco
Équipes Tech 3
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions