Record personnel pour Johann Zarco, sûr du potentiel de Ducati

Passé dans la ligne droite de Losail tel un boulet de canon, Johann Zarco a aussi confirmé mercredi la place stable qu'il occupe dans la partie haute d'un classement dominé par une autre Ducati, celle de Jack Miller.

Record personnel pour Johann Zarco, sûr du potentiel de Ducati

Johann Zarco a signé le quatrième temps de cette nouvelle journée d'essais de pré-saison à Losail. Après deux jours de pause, le Français a d'emblée gagné plus de six dixièmes lors de cette reprise des tests, atteignant comme cinq autres pilotes la fenêtre des 1'53 qui, dimanche, été restée réservée à Fabio Quartararo. Bien qu'il sente une "limite en 1'53"9" dans le time attack (on l'y a vu trois fois aujourd'hui), le pilote Pramac s'est félicité de cette progression en vitesse pure, mais aussi de son rythme général.

"Par rapport aux deux premiers jours, je ne m'attendais pas à ce type d'amélioration pour le premier jour", admet-il. "Ça a été une assez bonne journée. On travaille toujours sur de grosses choses et de petites choses, et aujourd'hui les petites choses ont apporté une très bonne amélioration de mes sensations et du contrôle de la moto, et les chronos sont alors tombés rien qu'en pilotant correctement. J'en ai été très content. Et ensuite, comme tout le monde, j'ai essayé d'améliorer mon temps en pneus neufs."

Lire aussi:

Passé de la GP19 qu'il pilotait la saison dernière à la dernière spec en date de la Ducati, le pilote Pramac profite de l'aide du constructeur, qui le suit de près et lui confie des nouveautés à tester afin de confirmer les évaluations déjà menées dans l'équipe officielle. Heureux de cette proximité et de la confiance qui lui est accordée, Zarco profite aussi tout simplement de son expérience avec le caractère de la Desmosedici pour confirmer qu'il s'est bel et bien hissé dans le classement en ce début d'année.

"Je pilote mieux la moto qu'avant. Je savais que j'avais besoin de redémarrer la saison avec les bonnes sensations avec lesquelles j'ai terminé la saison précédente, et immédiatement le niveau est bien meilleur. À partir de là, je continue à progresser. Le moteur est peut-être ce qui fait la différence, parce que je suis assez rapide en ligne droite", note-t-il.

"Assez rapide en ligne droite" sera l'euphémisme du jour, puisque Johann Zarco a enregistré une V-max de 352,9 km/h ! S'il ne bat pas encore les 355,2 atteints par Jack Miller l'an dernier durant ces mêmes tests, le Français est tout de même au-dessus du record enregistré sur place en Grand Prix (352,0 km/h venus de Marc Márquez), et au-dessus de son record personnel.

"Je pense que j'avais passé les 350 km/h sur une piste l'an dernier, je ne sais plus laquelle. Mais 352,9 km/h c'est un petit record personnel. Le fait d'être à l'aise sur la moto fait que, quasiment à tous les tours, je fais 347, 349, 350, et il suffit juste d'une petite aspi et d'un seul coup ça fait gagner 3 km/h", souligne-t-il, lui qui a justement été chercher cette V-max dans la roue de Sylvain Guintoli.

"C'est un plaisir", souligne-t-il, "mais je pense que si on a le vent dans le dos pour les prochains jours on pourra s'approcher des 360 km/h, et là ce serait un record totalement nouveau." Au-delà d'un vent bien orienté, est-ce que les conditions de course peuvent justement aider à repousser encore les limites ? "Clairement, mais ensuite il faut aussi freiner au bout de la ligne droite ! On verra. J'ai aussi eu une belle aspiration aujourd'hui et c'est la raison pour laquelle j'ai pu faire cette différence dans la ligne droite, mais à chaque tour je suis en tout cas très proche des 350 km/h, et ce sera clairement un avantage pour la course."

Johann Zarco, Pramac Racing

Quant à son rythme, Johann Zarco le juge lui aussi encourageant ce soir : "C'est beaucoup mieux que les deux premiers jours, où j'avais un peu de mal à enchaîner les tours. Là, on a passé un cap au niveau feeling qui me permet vraiment de me sentir stable et donc de relâcher le corps."

Comme il l'avait anticipé le week-end dernier, le Français n'attendra pas vendredi pour se lancer dans une simulation de course, mais il pourrait en revanche en tenter deux pour aller plus loin encore dans sa préparation des deux Grands Prix qui se tiendront à Losail en ouverture du championnat. "Demain on va faire au moins un run de 20 tours − un ou deux, on verra. Je pense que c'est demain, tant que l'énergie est bonne, qu'on va se faire des longueurs de course pour préparer les deux week-ends."

Lire aussi :

Au-delà de la performance de Johann Zarco, Ducati a affiché sa supériorité ce mercredi, grâce au chrono d'un Jack Miller décidemment redoutable, mais aussi à une domination outrageuse du moteur de la Desmosedici dans la longue ligne droite de Losail, élément que la concurrence craint déjà en vue des courses. Le pilote Pramac, lui, n'est absolument pas surpris.

"Je n'ai aucun doute quant au potentiel de la Ducati. Je dis depuis le début qu'il y a un énorme potentiel à utiliser, et si on arrive à le comprendre grâce au pilotage et à un bon set-up, je pense qu'on peut avoir une meilleure moto que les autres. Aujourd'hui j'ai un peu eu ces sensations, car mon contrôle de la moto était bien meilleur et j'ai été compétitif toute la journée. Jack l'est aussi maintenant. Petit à petit, il a un meilleur contrôle de la moto et quand il a besoin de pousser, il peut le faire."

La piste de Losail peut-elle toutefois masquer le potentiel qu'aura la GP21 sur des circuit qui lui sont moins favorables ? "Si vous pouvez être très, très rapide sur une piste, et faire beaucoup de tests comme on le fait actuellement, vous savez ce dont vous avez besoin sur la moto. Ça signifie que si vous changez de piste et que vous rencontrez des problèmes, vous pouvez demander de façon plus précise ce dont vous avez besoin, et je pense que même s'il y aura d'autres pistes sur lesquelles on aura peut-être un peu moins d'avantage, la moto d'une manière générale est bonne. Donc je pense que tout ce qu'on peut faire maintenant sera utile aussi pour les prochains Grands Prix", prévient Johann Zarco.

partages
commentaires

Voir aussi :

Test Losail, J3 - Jack Miller un souffle devant Fabio Quartararo

Article précédent

Test Losail, J3 - Jack Miller un souffle devant Fabio Quartararo

Article suivant

Photos - Reprise des essais MotoGP à Losail

Photos - Reprise des essais MotoGP à Losail
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Test Qatar
Catégorie Mercredi
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Johann Zarco
Équipes Pramac Racing
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021