Zarco : "Il me manque encore la sensation ultime"

Sixième des qualifications à Austin, Johann Zarco est aussi satisfait que perfectionniste.

Zarco : "Il me manque encore la sensation ultime"

Les bonnes nouvelles se confirment pour Johann Zarco après son opération à la suite d'un syndrome des loges : le pilote Pramac s'est maintenu en bonne position ce samedi avec le cinquième chrono en EL3, le quatrième en EL4 et le sixième en qualifications au Grand Prix des Amériques. Zarco aurait peut-être espéré un peu mieux – du moins pense-t-il avoir le potentiel pour ce faire – mais se satisfait d'un tel résultat dans le contexte de sa convalescence.

Lire aussi :

"Très content de cette deuxième journée sur la moto après l'opération", déclare Zarco, n'ayant ressenti "aucune douleur". "Le bras répondait bien mieux [que vendredi]. Cela signifie vraiment que le corps enregistre cette nouvelle force qu'il faut donner au bras." Il précise : "Maintenant que le bras répond bien, je sens encore mieux le reste du corps."

"Les choses se passaient bien. J'en étais satisfait, et j'ai aussi pu faire du bon travail avec de meilleurs chronos, davantage de confiance, beaucoup de choses positives. En qualifications, bien sûr, je voulais faire un pas en avant comme Pecco [Bagnaia] en a été capable, mais cela fait partie du jeu. Il me manque encore la sensation ultime pour combler cette énorme différence dans le chrono. Mais la deuxième ligne, c'est assez bien. Ce sera dur pour tout le monde [en course], je vais vraiment faire de mon mieux pour faire une belle course."

Johann Zarco, Pramac Racing

En effet, Zarco accuse un déficit de six dixièmes sur le poleman Bagnaia, lui aussi au guidon d'une Ducati. Un facteur crucial ce week-end est de composer avec les nombreuses bosses dont le Circuit des Amériques est parsemé. D'après le Français, les pilotes peuvent être répartis en deux catégories : ceux qui "ont trouvé une solution" et ceux qui "ont du mal"… et lui est dans la deuxième !

Reste à savoir ce qu'il parviendra à accomplir en course. "Tout le monde attaquera fort et il peut y avoir des surprises au niveau du rythme", estime Zarco. "Certains peuvent parfois trouver de l'énergie supplémentaire et atteindre un rythme très élevé. Il faudra que je sois très concentré demain afin d'essayer de me battre pour un top 5, je pense que c'est possible mais la seule réponse sera [en course]."

La clé pourrait-elle être d'utiliser un pneu arrière tendre, comme l'intéressé l'a fait en EL4 ? "C'est un point d'interrogation", répond-il, indécis. "J'ai utilisé le tendre car c'était le pneu que j'aimais et nous avons fait quelques tours avec, donc c'était bien d'attaquer pendant quelques tours de plus avec ce pneu et de comprendre la dégradation. Les chronos étaient bons, même à la fin des EL4, les chronos étaient assez bons et ma sensation était correcte avec ce pneu."

"C'est difficile de dire si le pneu dur aura une meilleure performance. [Jack] Miller a fini en dur à l'arrière et il a fait le 2'04"0, mais il n'a pas fait beaucoup de tours avec. C'est toujours un peu difficile de comprendre ce que peut être le pneu [pour la course], mais si le tendre est une option, je l'ai testé et la réponse était assez bonne. Je suis content, au moins, d'avoir eu quelque chose de bien pour les EL4."

partages
commentaires

Voir aussi :

GP des Amériques - Programme et guide d'avant-course

Article précédent

GP des Amériques - Programme et guide d'avant-course

Article suivant

De retour en première ligne, Márquez ne se voit pas favori

De retour en première ligne, Márquez ne se voit pas favori
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021