Jorge Lorenzo - "C'est peut-être notre année"
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, vainqueur
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, vainqueur
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, vainqueur
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, troisième
Podium : le deuxième Andrea Iannone, Ducati Team, le vainqueur Jorge Lorenzo et le troisième Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Andrea Dovizioso, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Iannone, Ducati Team, et Bradley Smith, Tech 3 Yamaha
Podium : le deuxième Andrea Iannone, Ducati Team, le vainqueur Jorge Lorenzo et le troisième Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Avec cinq victoires en six manches, Yamaha prend le large dans les trois Championnats - Pilotes, Equipes et Constructeurs - un bilan qui contraste avec l'accumulation de désillusions chez Honda. Pour autant, les pilotes de la marque aux Diapasons misent sur la prudence, persuadés que ce n'est qu'une question de temps avant de voir le HRC revenir en force.

"C'est peut-être notre année et on doit en profiter," juge Jorge Lorenzo, vainqueur des trois dernières manches. "A Montmeló (Barcelone, ndlr) tout peut arriver. On doit garder les pieds sur terre et continuer à travailler. Il est trop tôt pour dire que l'on va gagner ou garder ce niveau. Il reste douze courses et il est certain que les autres vont progresser et revenir. Néanmoins, cinq victoires sur six ça signifie quelque chose : notre moto fonctionne très bien," juge le pilote majorquin.

S'il ne peut s'empêcher de regretter sa quatrième place au Qatar - "Je pense que j'aurais dû faire au minimum deuxième" - Jorge Lorenzo savoure néanmoins l'une des périodes les plus fastes de sa carrière en MotoGP. Et sa moto n'y est pas étrangère : "En 2013 je n'avais pas la même moto qu'aujourd'hui et j'étais un peu désavantagé face à Honda. Mais Marc était rookie, c'était ma chance et j'ai pu gagner beaucoup de courses. Aujourd'hui on a une meilleure moto que les autres. La Yamaha paraît très complète de tous points de vue."

Rossi : "La mauvaise nouvelle, c'est la forme de Jorge"

Un constat partagé par Valentino Rossi, qui en revanche s'inquiète quelque peu de l'état de forme de Lorenzo : "Le bon point, c'est que notre moto fonctionne très bien. J'ai été fort [en début de saison], mais Jorge est revenu, avec un rythme incroyable. Il est le seul à pouvoir piloter la moto à son maximum et à en exploiter tout le potentiel."

Voyant son avance désormais réduite à 6 points, Rossi sait qu'il va devoir sortir le grand jeu pour endiguer l'hémorragie lors de la prochaine manche, où Lorenzo jouera à domicile. "Il m'a repris beaucoup de points grâce à ces trois victoires. Il est vrai aussi que cette course [au Mugello] a été très négative pour Dovizioso et Márquez, [...] c'est une bonne nouvelle pour moi. La mauvaise c'est la forme de Jorge, qui est très rapide. Pour essayer de me battre contre lui, je dois me montrer plus rapide et plus compétitif."

Il a beau lui avoir repris 23 points en un mois, Lorenzo se garde bien de sous-estimer Rossi : "La situation était différente quand j'avais 29 points de retard, mais même avec 6 points il est difficile de se rapprocher de Valentino parce qu'il est toujours sur le podium. 6 points c'est toujours mieux que 29 mais je ne peux pas me reposer sur mes lauriers, au même titre que Yamaha. Valentino travaille très dur pour rester au top et c'est un grand exemple pour tout le monde. C'est une grande motivation pour moi, ça me pousse à travailler encore plus dur pour ne pas perdre face à lui."

Ce n'est pas la première fois que Jorge Lorenzo enchaîne ainsi trois victoires, mais il n'a jamais été au-delà. Ce sera, bien entendu, son objectif à Barcelone!

 

partages
Pedrosa - Physique ok, moto à développer

Article précédent

Pedrosa - Physique ok, moto à développer

Article suivant

Les excuses de Petrucci après l'accident d'Espargaró

Les excuses de Petrucci après l'accident d'Espargaró
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021