Jorge Lorenzo condamné à une remontée à la Valentino Rossi

partages
Jorge Lorenzo condamné à une remontée à la Valentino Rossi
Par : André Christian Cahuzac
26 juin 2015 à 16:13

Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

Pour peu, on y verrait l'ironie du sort. Jusque-là, Valentino Rossi était contraint d'effacer en course le handicap d'une mauvaise qualification en se livrant à une belle remontée. Un exercice difficile que Jorge Lorenzo devra réussir aussi bien, demain, s'il veut remporter sa cinquième victoire de rang cette saison avec la Yamaha. Il lui faudra démontrer qu'il est tout aussi capable que son équipier et rival pour le titre mondial dans la maîtrise de ses nerfs et de l'adversité. Car c'est bien lui qui s'élancera, cette fois, de la huitième place sur la grille de départ.

Valentino Rossi s'est élancé trois fois cette année du huitième plot. Par deux fois, il a franchi la ligne d'arrivée en vainqueur et lors de la troisième occasion, c'est un podium qu'a salué le drapeau à damiers. Voilà la feuille de route tracé pour un "Por Fuera" dont la pire performance jusque-là dans la mise en grille était une sixième position. Bref, de quoi avoir des doutes, et même être battu froid après quatre Grands Prix passés à dominer son sujet.

Mais un nouveau châssis Yamaha est arrivé, pour le plus grand bonheur de l'homme de Tavullia. Pour autant, le Majorquin trouve aussi des qualités au nouvel opus d'Iwata : "La différence avec le précédent châssis n'est pas énorme, mais cette évolution nous permet d'être plus à l'aise avec des pneus usés. Lors des séances libres, j'étais très bien avec ma moto. Mais lors des qualifications, j'ai perdu trop de temps dans les secteurs 2 et 4."

Je tourne régulièrement en 1'33.8 ou 1'34 avec des pneus usés. La seconde partie de la course sera donc importante.

Jorge Lorenzo

"Dans les T1 et T3 je suis en revanche le plus rapide. Je n'ai pas trouvé le meilleur endroit pour freiner et rétrograder dans les deux autres parties du circuit. Lors des qualifications, j'étais dans le trafic et je n'ai pas pu piloter avec mon style habituel. C'est dommage de ne pas avoir pu mettre mes meilleurs partiels ensembles, car je serai en première ligne." Au lieu de quoi, c'est de la troisième rangée qu'il devra s'élancer : "La huitième place n'est évidemment pas idéale, mais ma moto marche bien et je sais ce que je dois faire pour m'améliorer dans les deux secteurs mentionnés. Je devrai prendre un bon départ et être un peu patient. Devant moi, il y aura des pilotes plus lents, car je suis rapide avec des pneus usés."

"Dans les deux premiers tours, je devrais faire une partie de mon retard. Ce sera un grand défi. Mais mon rythme est bon. Je tourne régulièrement en 1'33.8 ou 1'34 avec des pneus usés. La seconde partie de la course sera donc importante. C'est là que je pourrai reprendre l'avantage." Rien n'est donc perdu. Mais Por Fuera s'est tout de même compliqué la tâche. Et on parle en plus d'un peu de pluie pour samedi...

Prochain article MotoGP
Aleix Espargaró revient de loin

Article précédent

Aleix Espargaró revient de loin

Article suivant

Andrea Dovizioso ne cache pas sa déception

Andrea Dovizioso ne cache pas sa déception

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Qualifications
Lieu Assen
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur André Christian Cahuzac
Type d'article Résumé de qualifications