Jorge Lorenzo met déjà la gomme
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

Cette première journée de la rentrée à Indianapolis aura relancé les débats dans un championnat indécis, mais aura aussi donné un nouvel indice sur l’importance capitale du facteur pneumatique dans le déroulé des hostilités. À ce titre, Jorge Lorenzo est un révélateur flagrant. Dominateur quatre Grands Prix durant, il avait dû baisser pavillon à Assen et au Sachsenring en recevant des gommes Bridgestone aux flancs plus durs. À Indianapolis, il a perçu des pneus aux côtés plus tendres, et le résultat ne s’est pas fait attendre.    

On a ainsi retrouvé le Majorquin avec son marteau et sa sérénité. Ceci dit, elle reste relative avec un Marc Márquez survolté repoussé à seulement 3 millièmes. Mais, de l’autre côté du stand Yamaha, on constate aussi un Valentino Rossi dixième et en proie aux démons connus au moment de l’embellie de son équipier lors de la première partie de saison. À croire que Bridgestone sera faiseur de roi.

Ceci dit, le meeting sur le Brickyard ne fait que commencer. Mais partir d’un bon pied est toujours un signe positif pour le double titré Yamaha : "Ce matin nous avons bien commencé et lorsque vous vous sentez immédiatement à l’aise sur la moto, c’est toujours un bon signe pour le reste du week-end" a commenté un Lorenzo qui a été le dernier pilote à battre les Honda aux États-Unis. C’était en 2010, déjà, et à Laguna Seca.

Lorsque vous vous sentez à l’aise et fort, la chose qu’il reste à trouver ensuite est le rythme.

Jorge Lorenzo

"On n’a pas utilisé les pneus neufs comme d’autres l’ont fait sur la fin des séances, si bien que je pense pouvoir encore gagner une demi-seconde au moment des qualifications. La moto se comporte bien, elle ne bouge pas, et les pneus fonctionnent correctement. Ce sont mes préférés, ceux avec qui j’ai gagné mes courses. Lorsque vous vous sentez à l’aise et fort, la chose qu’il reste à trouver ensuite est le rythme."

Fichtre, ce Grand Prix des États-Unis serait-il déjà plié? Voire… "La Honda s’est améliorée et Márquez est de retour. Cela signifie qu’à partir de maintenant, il sera toujours un concurrent direct. Au moins, il l’est déjà sur cette piste. Ce qui est essentiel, c’est de faire de son mieux pour gagner toutes les courses qui seront à ma portée et de faire de mon mieux dans les autres."

partages
commentaires
EL2 - Lorenzo et Márquez réunis en 3 millièmes

Article précédent

EL2 - Lorenzo et Márquez réunis en 3 millièmes

Article suivant

Marc Márquez désigne Lorenzo comme la menace majeure

Marc Márquez désigne Lorenzo comme la menace majeure
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021