Jorge Lorenzo prêt à profiter d'une dynamique positive
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing et Andrea Iannone, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez et Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo et Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Le troisième, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

Jorge Lorenzo le stakhanoviste ne laisse pas de place à l'approximation. Ses vacances, il les a en grande partie passées en Californie auprès de John Louch, l'un des coachs les plus respectés du milieu, qui officia notamment aux côtés de John Hopkins. Dix jours de travail intensif pour pouvoir puiser dans un corps parfaitement affûté la solidité physique, mais aussi mentale, nécessaire à la suite du chemin à parcourir.

La suite? Une demi-saison durant laquelle il va devoir livrer bataille contre deux des plus grands Champions de la discipline, l'icône Valentino Rossi et le petit prodige Marc Márquez, avec pour cible le Graal : le titre mondial. "Cette année on a une bonne moto et il faut en profiter," résume le pilote majorquin, revenu à une courbe de résultats qu'il n'avait plus connue depuis deux ans.

"Je me sens super bien, je suis en grande forme et prêt à affronter cette importante seconde moitié de saison. La première moitié s'est bien déroulée compte tenu de ce qui s'est passé au début, je suis donc dans un état d'esprit positif et j'espère me battre de la meilleure façon possible contre Valentino et Marc."

La reprise se fait ce week-end à Indianapolis, Grand Prix dont Jorge Lorenzo a remporté l'édition 2009 et où il compte par ailleurs cinq autres arrivées sur le podium. Si Honda a pris l'avantage en faisant d'Indy l'un de ses terrains de jeu favoris, le Majorquin semble revigoré par les récents travaux : "Je crois que les modifications apportées à la piste l'année dernière ont rendu la vie plus facile aux pilotes Yamaha. La piste est maintenant plus fluide, un peu moins lente, en particulier dans la dernière portion où la chicane modifiée a gagné en fluidité et en vitesse. La piste, en général, est donc meilleure pour nous."

"Sur cette piste, plus fluide, on a une très bonne opportunité," suggère le pilote Yamaha. "Cette année, la moto fonctionne très bien. On a une bonne dynamique. Ca n'a peut-être pas été le cas sur les deux dernières courses, mais globalement les cinq ou six dernières manches ont été positives pour nous. On arrive ici après y avoir disputé une belle course l'année dernière. Je suis très motivé et très impatient de débuter le week-end."

Une dernière course compliquée?

Depuis Assen, Jorge Lorenzo est en délicatesse avec les pneus proposés par Bridgestone, des gommes présentant une bande latérale dure, voire extra-dure en fonction du mélange choisi. Amateur de gommes plutôt tendres, l'Espagnol ronge son frein : "A Assen, dès le début, je ne me suis pas senti aussi bien que sur les quatre manches précédentes (qu'il a remportées, ndlr). Les pneus étaient un peu différents, et c'est le cas ici aussi."

"Cependant, à Indianapolis, le bitume est neuf et offre probablement un peu plus de grip," tempère-t-il. "On devrait donc avoir moins de problèmes que sur les courses précédentes. Ce devrait être la dernière avec ces pneus et je veux obtenir un bon résultat, comme l'année dernière."

 

partages
commentaires
Márquez et Honda arrivent à Indy en position de force

Article précédent

Márquez et Honda arrivent à Indy en position de force

Article suivant

MotoGP - Le programme TV du Grand Prix d'Indianapolis

MotoGP - Le programme TV du Grand Prix d'Indianapolis
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021