Jorge Martín encore en pole : "4 ou 5 pilotes peuvent gagner demain"

Après avoir douté de sa capacité à se hisser sur les premières lignes de la grille du Grand Prix d'Autriche ce week-end, Jorge Martín a non seulement inversé la vapeur d'un week-end mal débuté, mais s'est repositionné comme l'un des favoris pour la victoire de dimanche.

Poleman pour la seconde fois consécutive sur le Red Bull Ring et pour la troisième fois dans ce qui demeure sa première saison dans la discipline, Jorge Martín n'en finit pas de monter en puissance. Sa solide performance du jour était pourtant loin d'être acquise, après un début de week-end ayant fait douter le pilote espagnol quant à sa capacité à bien se qualifier en vue de la défense de sa victoire de dimanche dernier...


Une chute en EL3, un passage par la Q1, un tour de Q2 sur lequel tu as reçu de l'aide [ de Johann Zarco] : à quel point as-tu dû puiser en toi aujourd'hui ?

Oui, malheureusement, aujourd'hui a été une journée vraiment difficile pour moi : dès que j'ai commencé, je me suis senti mal avec la moto au freinage, elle secouait, je ne ressentais pas de grip… Je poussais trop en EL3 et j'ai chuté dans le dernier virage. Je manquais un peu de confiance en EL4 ; je voyais que beaucoup de pilotes étaient performants. Mais avec l'équipe, on a fait des changements et j'ai gagné en confiance. Le team a été super, ils ont bien réparé la moto après le crash. [Pour les qualifications] J'étais un peu nerveux, car on prend toujours des risques et les conditions étaient vraiment différentes de la matinée. Grâce à mon équipier, j'ai eu sa roue pour améliorer et avoir le record du tour : je vis un rêve et j'espère me battre pour le podium demain.

Crois-tu en tes chances de victoire dimanche ?

Je ne pense pas à la victoire ou quoi que ce soit comme ça. Tout le monde en parle alors ça fait un peu de pression mais je suis un rookie et je dois apprendre. Moi, si je suis dans le top 5, je suis content : je dois encore apprendre comment gérer la course. Mais ce matin, je ne croyais pas que j'allais faire la pole, et je l'ai eue ! Je ne veux pas être trop optimiste pour demain ; je suis l'un des plus forts aujourd'hui mais je crois que quatre ou cinq pilotes peuvent gagner demain.

Lire aussi :

Samedi dernier, tu as dit après ta pole que ce n'était pas encore le tour parfait ; l'était-ce cette fois ?

Ce n'est jamais parfait et on peut toujours progresser, c'est sûr. J'aurais peut-être pu progresser un peu dans le dernier virage. Je suis allé un peu large car je me suis souvenu de la [chute de la] matinée et j'ai un peu lâché. Alors peut-être que j'ai laissé un demi-dixième !

C'est ta troisième pole en MotoGP en sept courses ; laquelle est la meilleure ou la plus importante ?

Je pense que chaque pole position est spéciale, mais aujourd'hui est la meilleure de l'année car je pense que le tour était impressionnant. Je n'ai pas fait d'erreur comme la semaine dernière et j'étais super concentré sur le fait d'être parfait pendant tout le tour. Et je pense que c'était impressionnant d'avoir la moto à la limite partout.

Tu as dit que tu apprenais encore. Qu'as-tu appris de la gestion de la moto et du style de pilotage sur ces deux week-ends de course en Autriche ?

Ce que le plus j'ai appris a été de placer la puissance en piste. Maintenant, en MotoGP, il y a beaucoup de puissance et il est dur de ne pas patiner. J'ai compris comment contrôler l'accélération et l'aide de l'électronique pour bien mettre la puissance au sol. Au début de l'année, je ne comprenais pas bien les cartographies et maintenant, je comprends mieux de quoi j'ai besoin et à quel moment : je pense que c'est le plus grand pas en avant que j'aie fait.

Lire aussi :

partages
commentaires
La pole position de Jorge Martín résulte aussi de l'aide de Johann Zarco

Article précédent

La pole position de Jorge Martín résulte aussi de l'aide de Johann Zarco

Article suivant

Quartararo frustré mais "beaucoup plus fort" que le week-end dernier

Quartararo frustré mais "beaucoup plus fort" que le week-end dernier
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021