Triple opération réussie pour Martín, qui vise le Mugello

D'ores et déjà forfait pour le Grand Prix d'Espagne, Jorge Martín juge pratiquement impossible d'être en piste au Mans, dans trois semaines, et se tourne vers le Mugello pour espérer faire son retour.

Triple opération réussie pour Martín, qui vise le Mugello

Jorge Martín a subi mercredi une triple opération chirurgicale à la suite des blessures consécutives à la lourde chute dont il a été victime pendant les EL3 du Grand Prix du Portugal, samedi. Le pilote espagnol avait été rapatrié à Barcelone dimanche, mais il a dû attendre encore quelques jours pour que l'intervention puisse être pratiquée, son état appelant à la prudence avant de le soumettre à une anesthésie générale.

Martín, qui s'était plaint de l'instabilité de sa moto pendant les premiers essais à Portimão, était parti à la faute samedi matin, sans pouvoir se relever seul du bac à graviers. Évacué en ambulance d'abord vers le centre médical du circuit, puis vers l'hôpital de Faro, il avait rapidement appris qu'il souffrait de plusieurs fractures en plus du trauma crânien subi dans la chute.

Lire aussi :

Durant l'opération qui s'est déroulée mercredi après-midi à l'hôpital Dexeus de Barcelone, les médecins sont intervenus sur une fracture du pouce droit, une autre au niveau de la malléole médiale de la cheville droite, ainsi qu'une autre blessure au niveau du genou gauche.

Le pilote a lui-même décrit sur les réseaux sociaux ces opérations : "Une à la main droite, sur le pouce, une autre sur le genou gauche pour laquelle il me faudra un peu plus de temps, et une autre au niveau du pied droit, sur la malléole tibiale. Au total, trois opérations en même temps, avec trois médecins et trois équipes différentes."

"Les trois opérations se sont parfaitement bien déroulées", a-t-il indiqué mercredi soir. "Merci aux docteurs Xavier Mir, Jimeno, Campillo, Monllau et à leurs équipes. Le compte à rebours a commencé !"

 

Se décrivant comme un phénix, qui doit désormais renaître, Jorge Martín entame à présent une période de convalescence à la durée incertaine. Sans surprise, il a admis qu'il serait probablement absent pour les deux prochains Grands Prix, le temps de se remettre. "Jerez, c'est impossible, Le Mans probablement impossible aussi. Mon objectif est fixé sur le Mugello", a-t-il indiqué, se référant au Grand Prix d'Italie au programme dans cinq semaines.

La semaine prochaine, c'est Tito Rabat qui le remplacera pour le Grand Prix d'Espagne. Parti en WorldSBK cette saison, le pilote espagnol a encore un mois à patienter avant d'entamer sa saison, ce qui le rend potentiellement disponible aussi pour le Grand Prix de France si besoin.

partages
commentaires

Voir aussi :

Aleix Espargaró et Aprilia toujours plus proches du podium

Article précédent

Aleix Espargaró et Aprilia toujours plus proches du podium

Article suivant

Espargaró profite déjà des informations apportées par Márquez

Espargaró profite déjà des informations apportées par Márquez
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021