KTM "commence à voir la lumière" avec ses premiers points

partages
commentaires
KTM
Par : Léna Buffa
12 avr. 2017 à 16:30

L'équipe autrichienne a marqué ses premiers points en MotoGP à l'occasion du Grand Prix d'Argentine. Une première étape majeure de franchie alors que ne fait que débuter son programme en catégorie reine.

Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Le garage de Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Cal Crutchlow, Team LCR Honda, félicité par Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing, pour sa troisième place
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing

C'est fait : KTM a ouvert son compteur en menant ses deux RC16 dans la zone des points à l'arrivée du Grand Prix d'Argentine. Pol Espargaró et Bradley Smith, qui continuent de se marquer à la culotte, ont respectivement passé la ligne en 14e et 15e positions, à 43 secondes du vainqueur. Déjà à l'arrivée du Grand Prix du Qatar, où ils avaient devancé Sam Lowes et son Aprilia, les deux fers de lance de l'équipe autrichienne ont bénéficié des quelques abandons supplémentaires enregistrés à Termas de Río Hondo pour grimper deux rangs plus haut et ainsi être récompensés.

Ce week-end argentin s'annonçait d'autant plus complexe pour KTM que c'était la première fois que la RC16 courait sur une piste qu'elle n'avait pas arpentée en tests, après les débuts menés l'an dernier par Mika Kallio à Valence, puis la manche inaugurale du championnat à Losail, dans la foulée des essais hivernaux réalisés sur place.

Après s'être élancés des dernières places de la grille, à Losail, cette fois Pol Espargaró et Bradley Smith ont profité d'une séance de qualifications classique pour aller chercher les 18e et 19e places en battant Rabat, Barberá, Lowes et Rins. En course, les pilotes KTM se sont offert quelques passes d'armes, d'abord rapidement contre un Loris Baz en pleine remontée après son excursion hors-piste dans le premier virage, puis beaucoup plus longuement contre leurs adversaires de la veille, Rabat et Barberá, avec qui ils ont réussi à rivaliser jusqu'à la fin.

"C'était une très bonne journée pour nous, en tant qu'équipe, parce que nous avons marqué nos premiers points avec les deux pilotes", se réjouit Bradley Smith. "On a beaucoup progressé depuis le Qatar, parce que là-bas, on n'avait pas été capable de se battre avec les gars qui nous devançaient. Ici, on a pu tous les deux rester avec Barberá et Tito pendant la plupart de la course, on a donc progressé de trois à quatre secondes supplémentaires."

Lors des roulages effectués sur le sec pendant le week-end argentin, Smith n'était descendu qu'une seule fois – au warm-up – sous la barre des 1'42, moins à l'aise que son coéquipier malgré leurs chronos quasi identiques en qualifications, sur une piste alors en conditions mixtes. En course, le rythme des deux RC16 s'est amélioré et l'écart entre elles s'est réduit. "Je suis content de ma course", souligne le pilote anglais. "Pendant tout le week-end, j'ai eu du mal à tourner en 1'41, mais en course mes chronos étaient tous dans la fenêtre basse des 1'41 et j'en suis heureux."

"Nous voyons clairement qu'il y a un avenir"

Ces progrès sensibles et cette première récompense ont un effet revigorant évident pour l'équipe KTM, au pied d'un Everest qui va demander encore bien des efforts aux troupes de Mattighofen. "Tout le monde devrait retenir le positif de ce qui s'est passé ici et je crois que l'entreprise tout particulièrement devrait être motivée parce que nous voyons clairement qu'il y a un avenir", résume Mike Leitner, team manager.

"Il est clair que l'on est encore loin, mais on commence à voir la lumière", ajoute Pol Espargaró qui, s'il retient lui aussi l'aspect encourageant de ces premiers points marqués, est déjà tourné vers les progrès à accomplir. "Ce qui est le plus important pour les gars et toutes l'équipe, c'est que c'est la première fois dans son Histoire que KTM marque des points en MotoGP. Nous devons en être heureux. Mais d'un autre côté, je pense que nous avions l'opportunité de faire un peu plus", souligne-t-il.

"Il nous manque de la vitesse en ligne droite pour pouvoir dépasser les deux gars contre qui je me battais, Barberá et Tito", poursuit l'Espagnol. "C'est dommage, parce que je me sentais plus rapide, et nous l'étions aujourd'hui. On aurait pu finir la course devant eux, mais c'était impossible. Il nous reste des points faibles, mais d'un autre côté je félicite les gars, ils font du bon boulot. On progresse."

"Bien sûr, il nous faut continuer à progresser, mais pour le moment on peut être heureux de ce que l'on fait course après course", martèle Bradley Smith, qui suppose que la courbe pourrait être difficile à maintenir la semaine prochaine : "Nous n'avons aucune donnée ni information, il y a 22 virages et c'est un tracé assez technique, ce sera dont difficile."

"C'était une toute nouvelle piste pour nous et il nous faut être réaliste", rappelle Mike Leitner. "Beaucoup de pistes sur lesquelles nous allons désormais nous rendre seront nouvelles pour nous. Nous ne pouvons que retenir le positif et essayer d'apprendre, de progresser. Puis, l'année prochaine, quand nous reviendrons à ces endroits, nous aurons déjà atteint un autre niveau avec notre package."

Article suivant
Rins : Si j'avais été opéré, je n'aurais pas pu courir en Argentine

Article précédent

Rins : Si j'avais été opéré, je n'aurais pas pu courir en Argentine

Article suivant

Un GP au-delà des attentes pour Abraham, malgré les places perdues

Un GP au-delà des attentes pour Abraham, malgré les places perdues
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Course
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Bradley Smith , Pol Espargaró
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions