MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
EL1 dans
1 jour
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
8 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
15 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
29 jours

KTM a créé la surprise lors des essais de départ

partages
commentaires
KTM a créé la surprise lors des essais de départ
Par :
28 févr. 2017 à 16:20

Outre le travail abattu sur le moteur et le châssis de la nouvelle RC16, les pilotes se sont également dit surpris par la puissance de la moto lors des départs arrêtés.

Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing

À l'occasion du dernier test en date, les équipes ont demandé d'avoir la possibilité de s'entraîner aux départs depuis la grille, ce qu'elles ont pu faire après que l'IRTA (l'association des teams, organisatrice du test) a accepté d'y dédier les 15 premières minutes des journées de jeudi et vendredi.

Tous les pilotes en ont profité et ont défilé en piste pour multiplier les tentatives de départs depuis la ligne droite. Pour beaucoup d'entre eux, c'était une première occasion de simuler un départ de course dans des conditions semblables à celles qu'ils rencontreront le 26 mars pour la première course du championnat, au Qatar.

À première vue, et aussi surprenant que cela puisse-t-il paraître, l'un des meilleurs dans l'exercice a été Pol Espargaró, qui a confirmé par la suite à quel point KTM avait travaillé dans ce domaine.

"C'est génial, on prend de très bons départs. Je ne sais pas exactement comment Mika [Kallio, pilote essayeur] a travaillé ou ce qu'il a fait, mais il est certain que nous n'aurons pas ce problème", a fait savoir l'Espagnol.

Au-delà même d'être rapide ou non en piste, la moto réagit très vite et facilite la vie des pilotes.

"Avec la Yamaha, je crois que mon meilleur départ était d'environ 2,7 secondes [le temps qu'il fallait pour passer de 0 à 100 km/h, ndlr], mais je crois qu'avec la KTM, j'ai déjà réussi à le faire en 2,6 secondes. Avec la Yamaha, il fallait faire très attention avec l'embrayage, tandis que maintenant tout est beaucoup plus facile", a ajouté l'Espagnol.

 

Article suivant
Lorenzo : "Pas la moto pour se battre pour le titre" à ce jour

Article précédent

Lorenzo : "Pas la moto pour se battre pour le titre" à ce jour

Article suivant

Pramac dévoile la livrée de ses Ducati pour 2017

Pramac dévoile la livrée de ses Ducati pour 2017
Charger les commentaires