Les KTM "impressionnantes" : Rossi les voit favorites en Autriche

KTM refuse d'évoquer l'hypothèse d'une victoire à domicile, mais ceux qui ont observé de près les performances des RC16 à Brno se tiennent sur leurs gardes.

Les KTM "impressionnantes" : Rossi les voit favorites en Autriche

La performance impressionnante de Brad Binder, vainqueur dimanche avec une aisance déconcertante compte tenu des difficultés rencontrées par d'autres pilotes, s'accompagnait de celle de Miguel Oliveira, très solide et seulement pénalisé par sa mauvaise position de départ, ou encore celle de Pol Espargaró, prometteuse bien que contraint à l'abandon sur chute. Un bilan de groupe qui a suscité les félicitations de la concurrence, autant que quelques inquiétudes…

"Ça a été une course incroyable de la part de Binder. Il a piloté d'une manière fantastique tout le week-end. Je pense que c'est un super pilote, avec un style très moderne pour le MotoGP, et c'est aussi un travail fabuleux de la part de KTM", salue notamment Valentino Rossi. "Ils sont impressionnants, car si Pol n'était pas tombé ils auraient fait un doublé. Je pense qu'ils sont aussi favoris pour gagner en Autriche, car la moto est très compétitive et les pilotes, que ce soit Espargaró ou Binder, mettent vraiment du gaz !"

Pour Fabio Quartararo, le secret des KTM à Brno venait potentiellement de leur gestion des pneus sur un bitume qui a fait office de casse-tête pour le reste du plateau, mais cela étant selon lui aidé par leurs tests sur place le constat n'en est que plus inquiétant pour leurs épreuves à domicile...

"C'est vrai qu'il y avait une différence énorme, mais franchement je crois que les KTM étaient les plus fortes ce week-end. Je crois qu'ils ont fait beaucoup de tests et que Michelin leur a donné ce qui était les meilleurs pneus [en tests], alors ils ont clairement pris les meilleurs pneus [en course]", explique le Français. "Et puis on sait qu'en Autriche ils ont fait beaucoup de tests, pas seulement Dani [Pedrosa] mais tous les pilotes KTM, alors il faudra qu'on fasse très attention."

Lire aussi :

Entendre parler d'une deuxième victoire, ou même de podiums, à la portée de KTM dès les deux Grands Prix à venir sur le Red Bull Ring place toutefois Pit Beirer dans un certain embarras. Le patron du programme de Mattighofen a beau être encore sous le coup de l'émotion, il est bel et bien redescendu de son nuage et ne compte pas changer d'objectifs en cours de saison.

"Se battre d'emblée pour le podium là-bas, ce serait un grand mot, je ne veux pas le mentionner pour le moment", prévient-il fermement. "Notre objectif pour la saison est toujours inchangé : régulièrement placer plus d'un pilote dans le top 10 et faire en sorte qu'un ou deux pilotes se battent pour le top 5. C'était l'objectif et nous ne voulons pas y arriver que sur un seul week-end et juste parce que deux ou trois pilotes sont tombés devant nous, mais parce que nous pouvons le faire grâce à notre propre vitesse. […] C'est l'objectif et je ne veux pas parler d'obtenir d'autres podiums pour le moment."

"Le moteur le plus fort de la grille"

Pour ceux qui ont eu à se frotter aux RC16 en course, le constat est toutefois sans appel : la machine autrichienne a fait un bond de performance, et notamment à l'accélération. Aleix Espargaró en sait quelque chose, après avoir été dépassé par Binder, Oliveira et son frère pendant la course de Brno. "[Dimanche] les KTM étaient sur un tout autre niveau en termes d'accélération. Je n'ai jamais vu ça, pas même en Autriche il y a deux ans quand les Ducati dominaient. La traction qu'Oliveira, Binder et Pol avaient quand ils m'ont passé, ça m'a donné l'impression d'être en Moto2 !"

Lire aussi:

"La différence entre la KTM d'un côté et de l'autre moi, mais aussi les Yamaha et les Suzuki, c'était incroyable ! Quand Oliveira m'a passé, à l'accélération il a pris une avance équivalente à trois motos, et Binder pareil. Je ne sais pas ce qu'ils ont trouvé, ce n'est pas juste une question de puissance pure, sachant qu'ils en ont clairement plus que nous, c'est qu'ils arrivent à la transférer au sol. Et c'est la grosse différence", analyse le pilote Aprilia.

"En tant que pilote, je sais à quel point l'électronique est importante. Bien sûr, avec la géométrie ou les réglages on peut gagner ou perdre en traction, mais à notre époque l'électronique est super importante. Ils ont donc clairement fortement amélioré leur électronique, mais ceci dit, on peut avoir la meilleure électronique au monde, le meilleur châssis au monde, si on n'a pas de chevaux dans le moteur ça ne sert à rien ! KTM a donc clairement le moteur le plus fort de la grille."

partages
commentaires
Morbidelli : "Rossi a cru en moi quand je n'étais personne"

Article précédent

Morbidelli : "Rossi a cru en moi quand je n'étais personne"

Article suivant

Un test requis à Portimão avant le Grand Prix MotoGP

Un test requis à Portimão avant le Grand Prix MotoGP
Charger les commentaires
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021