Les KTM "impressionnantes" : Rossi les voit favorites en Autriche

KTM refuse d'évoquer l'hypothèse d'une victoire à domicile, mais ceux qui ont observé de près les performances des RC16 à Brno se tiennent sur leurs gardes.

Les KTM "impressionnantes" : Rossi les voit favorites en Autriche

La performance impressionnante de Brad Binder, vainqueur dimanche avec une aisance déconcertante compte tenu des difficultés rencontrées par d'autres pilotes, s'accompagnait de celle de Miguel Oliveira, très solide et seulement pénalisé par sa mauvaise position de départ, ou encore celle de Pol Espargaró, prometteuse bien que contraint à l'abandon sur chute. Un bilan de groupe qui a suscité les félicitations de la concurrence, autant que quelques inquiétudes…

"Ça a été une course incroyable de la part de Binder. Il a piloté d'une manière fantastique tout le week-end. Je pense que c'est un super pilote, avec un style très moderne pour le MotoGP, et c'est aussi un travail fabuleux de la part de KTM", salue notamment Valentino Rossi. "Ils sont impressionnants, car si Pol n'était pas tombé ils auraient fait un doublé. Je pense qu'ils sont aussi favoris pour gagner en Autriche, car la moto est très compétitive et les pilotes, que ce soit Espargaró ou Binder, mettent vraiment du gaz !"

Pour Fabio Quartararo, le secret des KTM à Brno venait potentiellement de leur gestion des pneus sur un bitume qui a fait office de casse-tête pour le reste du plateau, mais cela étant selon lui aidé par leurs tests sur place le constat n'en est que plus inquiétant pour leurs épreuves à domicile...

"C'est vrai qu'il y avait une différence énorme, mais franchement je crois que les KTM étaient les plus fortes ce week-end. Je crois qu'ils ont fait beaucoup de tests et que Michelin leur a donné ce qui était les meilleurs pneus [en tests], alors ils ont clairement pris les meilleurs pneus [en course]", explique le Français. "Et puis on sait qu'en Autriche ils ont fait beaucoup de tests, pas seulement Dani [Pedrosa] mais tous les pilotes KTM, alors il faudra qu'on fasse très attention."

Lire aussi :

Entendre parler d'une deuxième victoire, ou même de podiums, à la portée de KTM dès les deux Grands Prix à venir sur le Red Bull Ring place toutefois Pit Beirer dans un certain embarras. Le patron du programme de Mattighofen a beau être encore sous le coup de l'émotion, il est bel et bien redescendu de son nuage et ne compte pas changer d'objectifs en cours de saison.

"Se battre d'emblée pour le podium là-bas, ce serait un grand mot, je ne veux pas le mentionner pour le moment", prévient-il fermement. "Notre objectif pour la saison est toujours inchangé : régulièrement placer plus d'un pilote dans le top 10 et faire en sorte qu'un ou deux pilotes se battent pour le top 5. C'était l'objectif et nous ne voulons pas y arriver que sur un seul week-end et juste parce que deux ou trois pilotes sont tombés devant nous, mais parce que nous pouvons le faire grâce à notre propre vitesse. […] C'est l'objectif et je ne veux pas parler d'obtenir d'autres podiums pour le moment."

"Le moteur le plus fort de la grille"

Pour ceux qui ont eu à se frotter aux RC16 en course, le constat est toutefois sans appel : la machine autrichienne a fait un bond de performance, et notamment à l'accélération. Aleix Espargaró en sait quelque chose, après avoir été dépassé par Binder, Oliveira et son frère pendant la course de Brno. "[Dimanche] les KTM étaient sur un tout autre niveau en termes d'accélération. Je n'ai jamais vu ça, pas même en Autriche il y a deux ans quand les Ducati dominaient. La traction qu'Oliveira, Binder et Pol avaient quand ils m'ont passé, ça m'a donné l'impression d'être en Moto2 !"

Lire aussi:

"La différence entre la KTM d'un côté et de l'autre moi, mais aussi les Yamaha et les Suzuki, c'était incroyable ! Quand Oliveira m'a passé, à l'accélération il a pris une avance équivalente à trois motos, et Binder pareil. Je ne sais pas ce qu'ils ont trouvé, ce n'est pas juste une question de puissance pure, sachant qu'ils en ont clairement plus que nous, c'est qu'ils arrivent à la transférer au sol. Et c'est la grosse différence", analyse le pilote Aprilia.

"En tant que pilote, je sais à quel point l'électronique est importante. Bien sûr, avec la géométrie ou les réglages on peut gagner ou perdre en traction, mais à notre époque l'électronique est super importante. Ils ont donc clairement fortement amélioré leur électronique, mais ceci dit, on peut avoir la meilleure électronique au monde, le meilleur châssis au monde, si on n'a pas de chevaux dans le moteur ça ne sert à rien ! KTM a donc clairement le moteur le plus fort de la grille."

partages
commentaires
Morbidelli : "Rossi a cru en moi quand je n'étais personne"

Article précédent

Morbidelli : "Rossi a cru en moi quand je n'étais personne"

Article suivant

Un test requis à Portimão avant le Grand Prix MotoGP

Un test requis à Portimão avant le Grand Prix MotoGP
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021