KTM s'inquiète de voir ses pépites Fernández et Acosta convoitées

Stefan Pierer juge "très inquiétant" que plusieurs pilotes sous contrat avec KTM, Raúl Fernández et Pedro Acosta en tête, soient approchés par des marques rivales. Le PDG de la marque garde un goût amer du départ de Jorge Martín.

KTM s'inquiète de voir ses pépites Fernández et Acosta convoitées

Un seul des quatre guidons de KTM doit encore être attribué pour la saison 2022 du MotoGP. Brad Binder a prolongé son contrat dans l'équipe officielle jusqu'en 2024 et Miguel Oliveira restera son équipier la saison prochaine, le Portugais ayant précisé durant le week-end de Barcelone qu'il représentera encore KTM même si la marque n'a pas officiellement annoncé l'activation de l'option figurant dans le contrat la liant à son pilote. La situation est plus ouverte chez Tech3 mais on sait déjà que l'équipe française va piocher dans la KTM GP Academy, le programme de jeunes pilotes de son partenaire, pour au moins l'un de ses représentants.

Le seul pilote confirmé pour 2022 à ce jour est en effet Remy Gardner, actuel leader du Moto2, et même si ceux qui forment le binôme actuel de la structure de Bormes-les-Mimosas, Danilo Petrucci et Iker Lecuona, ont encore leurs chances, des rumeurs évoquent la titularisation de Raúl Fernández, déjà équipier de Gardner dans le team Ajo en Moto2 et auteur d'une première saison impressionnante dans la catégorie, dont il occupe la deuxième position avant le Sachsenring. Parmi les autres membres du giron de KTM figure Pedro Acosta, lui aussi auteur de débuts spectaculaires, mais en Moto3.

Lire aussi :

Ces espoirs suscitent les convoitises d'équipes rivales : Fernández serait le premier choix du team Petronas pour remplacer Valentino Rossi si ce dernier décide de raccrocher le casque tandis que l'équipe du Docteur en Moto2, VR46, souhaiterait recruter Acosta pour la saison 2022. Il y a un an, Jorge Martín a rompu son contrat avec KTM pour rejoindre Ducati afin de faire son arrivée en MotoGP avec le team Pramac mais après avoir beaucoup investi sur ses jeunes pilotes, Stefan Pierer tient maintenant à les conserver dans son programme et s'agace de voir la concurrence redoubler d'effort pour briser certains des accords actuellement en place, si bien qu'il a alerté la Dorna.

"Nous avons des contrats à long terme avec ces pilotes", a déclaré le PDG de KTM à Speedweek. "C'est un sujet dont il faut parler. Je trouve très inquiétant que des pilotes très jeunes, qui ont parfois 17 ans, soient encouragés à casser leur contrat. C'est ce que j'ai dit au patron de la Dorna, Carmelo Ezpeleta. Ces façons de faire ne leur apporteront pas de discipline. Nous avons des contrats à long terme. Nous sommes plutôt détendus."

Le départ de Jorge Martín semble avoir fortement déplu à Pierer en 2020. Si le Madrilène a pu se défaire de son contrat, c'est en exploitant une option qui lui laissait la possibilité de se désengager si le constructeur de Mattighofen n'avait aucun pilote dans le top 10 du championnat à la fin du mois de juin 2020... date à laquelle la saison du MotoGP n'avait pas débuté en raison de la pandémie de COVID-19. Martín a ainsi pu couper les ponts avec KTM et s'associer à Ducati.

"Il a aussi payé une pénalité pour ça", a précisé Beirer, qui préfère maintenant miser sur des pilotes plus fidèles : "Ce gars ne nous convenait plus. Ce n'est pas un hasard si j'ai dit qu'il pouvait partir. J'essaie de travailler avec les pilotes qui représentent notre marque aussi longtemps que possible. KTM est comme une famille. Avec des pilotes comme Oliveira et Binder, qui roulent pour nous depuis près d'une décennie, nous avons une relation totalement différente maintenant."

Lire aussi :

Et même si le nom de Fernández est de plus en plus évoqué en MotoGP, KTM entend garder la main et pourrait finalement décider de lui faire disputer une seconde saison en Moto2 : "On parle de Raúl Fernández comme un candidat à une place en MotoGP, mais il faut se dire que Remy Gardner pourrait le battre cette saison en Moto2. Ensuite, Raúl pourrait rester dans le Championnat du monde de Moto2 avec nous dans l'équipe d'Aki Ajo."

partages
commentaires

Voir aussi :

Gresini Racing officialise son accord avec Ducati en MotoGP
Article précédent

Gresini Racing officialise son accord avec Ducati en MotoGP

Article suivant

Ducati vers de meilleurs résultats cette année au Sachsenring et à Assen ?

Ducati vers de meilleurs résultats cette année au Sachsenring et à Assen ?
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021