KTM confirme Miguel Oliveira chez Tech3 en 2019

Déjà lié à KTM en Moto2, le Portugais est le premier pilote officialisé chez Tech3 pour la saison prochaine.

KTM confirme Miguel Oliveira chez Tech3 en 2019

L.B., Jerez – Miguel Oliveira fera bel et bien ses débuts en MotoGP la saison prochaine, après trois saisons en Moto2. Le pilote portugais a été officialisé par KTM pour intégrer l'équipe Tech3, laquelle passera dans le giron du constructeur autrichien après un partenariat de longue date avec Yamaha.

"Nous sommes très tôt dans la saison, mais je suis très heureux que KTM en ait vu suffisamment cette année et la précédente pour me faire confiance et penser que je mérite cette opportunité en MotoGP. J'en suis très reconnaissant", commente le pilote, âgé de 23 ans. "J'ai toujours rêvé du MotoGP. C'était mon but et pouvoir l'atteindre est vraiment quelque chose de positif."

Malgré quelques infidélités, Miguel Oliveira a franchi tous les échelons au sein de la famille KTM, de la Red Bull Rookies Cup au Moto2 en passant par le Moto3. Troisième l'an dernier, il occupe actuellement la quatrième place du championnat dans la catégorie intermédiaire des Grands Prix, après être monté deux fois sur le podium en ce début de saison.

"Nous avons encore une longue saison Moto2 devant nous et le fait que ce soit déjà fait me permet de me détendre et de me concentrer pleinement sur mon pilotage", se félicite Oliveira. "Je suis passé par toutes les étapes que Red Bull et KTM partagent, depuis la Rookies Cup, et je crois que je suis le premier. Je pense que cela montre aux autres pilotes qu'ils peuvent croire en KTM et dans leur projet. Je crois que j'ai les compétences et la volonté pour être performant sur une MotoGP."

Miguel Oliveira s'inscrit en effet pleinement dans le projet de KTM d'accompagner des pilotes à tous les échelons de la compétition mondiale, un profil dans lequel s'inscrivait déjà en partie Johann Zarco en tant que premier pilote ayant remporté la Red Bull Rookies Cup.

"C'est une étape émouvante pour nous, car c'est la preuve de tout ce que nous avons dit au sujet de la mise en place d'une structure dans ce paddock et de la possibilité de venir de la Red Bull Rookies Cup, de passer par les différentes catégories avec nous et d'en arriver à une équipe MotoGP", souligne Pit Beirer, directeur de KTM Motorsport. "Avec Aki Ajo, nous avons créé le projet Moto2 pour qu'il soit la plateforme qui développe des pilotes en vue du MotoGP et je dois remercier Aki pour ce partenariat parce qu'il fait de l'excellent travail avec les pilotes : s'ils sortent de son 'école', ils sont prêts pour le MotoGP et je suis heureux que nous puissions donner une chance à Miguel. Dans le même temps, je suis aussi content qu'il puisse nous faire confiance comme étant le bon partenaire pour essayer d'avoir du succès en MotoGP."

Plus qu'une place chez KTM

Il s'agit donc de la troisième annonce d'un pilote KTM en l'espace de quatre jours, puisque l'équipe officielle a d'ores et déjà officialisé Pol Espargaró, puis Johann Zarco pour deux saisons. Miguel Oliveira est le premier pilote confirmé chez Tech3 pour la saison prochaine. Il était le choix le plus attendu, Hervé Poncharal ayant indiqué que la tendance, au début du week-end de Jerez, allait vers un binôme Oliveira-Syahrin.

La première case est donc cochée, reste à voir si la seconde le sera tout autant, KTM ayant confirmé par la voix de Pit Beirer qu'il existait aussi une possibilité pour Bradley Smith de retrouver son ancienne équipe, une éventualité que ne semblait toutefois pas partager le patron de l'équipe française.

"Nous avons déjà un excellent line-up de talents et il reste une place à prendre", souligne le directeur de KTM Motorsport. "C'est formidable d'avoir Hervé, Aki et Mike Leitner autour de la table pour appliquer notre stratégie dans ce paddock. Miguel vise les victoires, les podiums et le titre en Moto2 cette année, et il a tout notre soutien pour cela, ensuite sa carrière MotoGP débutera à Valence."

Le team principal de l'écurie Tech3, Hervé Poncharal, a également confirmé que Miguel Oliveira sera épaulé par l'équipe actuellement en charge de Johann Zarco, avec notamment le chef d'équipe Guy Coulon.

Les pilotes officialisés en MotoGP pour 2019 :

TeamPilotes
Repsol Honda

 Marc Márquez

?

Movistar Yamaha

 Valentino Rossi

 Maverick Viñales

Ducati

?
?

Suzuki

?
?

Aprilia

?
?

Red Bull KTM 

 Pol Espargaró

 Johann Zarco

Tech3 KTM

Miguel Oliveira

?

Pramac Ducati

 Francesco Bagnaia

?

Marc VDS*

 Franco Morbidelli

?

LCR Honda

 Cal Crutchlow

?

Ángel Nieto Team*

?
?

Avintia*

 Xavier Siméon

?

* Constructeur à confirmer

partages
commentaires
EL3 - Record pour Márquez, Q1 pour Dovizioso et Viñales

Article précédent

EL3 - Record pour Márquez, Q1 pour Dovizioso et Viñales

Article suivant

EL4 - Suzuki s'offre un doublé avant les qualifs

EL4 - Suzuki s'offre un doublé avant les qualifs
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021