KTM - Nous ne voulons pas rester en fond de grille

Le directeur sportif de KTM ne se laisse pas décontenancer par les résultats modestes du Grand Prix de Valence, réaliste quant au défi que la marque relève en MotoGP.

KTM - Nous ne voulons pas rester en fond de grille
Mika Kallio, Red Bull KTM Factory Racing
Mika Kallio, Red Bull KTM Factory Racing
Pit Beirer, Red Bull KTM Factory Racing
Mika Kallio, Red Bull KTM Factory Racing
Pit Beirer et Mika Kallio, KTM RC 16
Mika Kallio, Red Bull KTM Factory Racing
Mika Kallio, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Le garage Red Bull KTM Factory Racing
Mika Kallio, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
L'ambiance chez Red Bull KTM Factory Racing

KTM rejoindra cette année les cinq autres constructeurs investis en MotoGP afin d'ouvrir un nouveau chapitre de sa riche histoire en compétition. Or, avant de cumuler les succès comme elle le fait notamment en motocross, la marque a un long chemin à parcourir.

Son emblématique directeur sportif, Pit Beirer, en a parfaitement conscience, aussi tempère-t-il la déception des performances obtenues lors du Grand Prix de Valence, un galop d'essai grandeur nature confié à Mika Kallio. Le Finlandais avait évolué entre deux secondes et demie et trois secondes des leaders durant tout le week-end, ne s'offrant qu'une bouffée d'oxygène en qualifications lorsqu'il était parvenu à battre deux concurrents, avant de réduire son retard à deux secondes en course mais de devoir renoncer suite à la casse d'un capteur.

"Pour moi, cela n'a été ni une surprise ni quoi que ce soit de négatif jusqu'ici, car je savais quel défi nous abordions", souligne Pit Beirer. "Dans le département course et au comité de direction, nous sommes tous réalistes. Nous intégrons un nouveau monde, où tous les autres constructeurs attaquent tellement fort, comme des dingues, que l'on ne peut pas simplement les dépasser en faisant l'impasse sur 20 ans d'expérience dans cette catégorie."

Si KTM a déjà été impliqué en MotoGP, ce n'était qu'en tant que motoriste du team KR, il y a plus de dix ans. Ce nouveau projet est hautement plus complet et vise à placer le constructeur de Mattighofen en concurrence directe avec les cinq autres marques qui jouent des coudes sur le plateau de la catégorie reine.

"Nous nous donnons énormément de mal. Nous sommes en fond de grille et nous le savons, mais nous sommes aussi fortement impliqués et nous ne voulons pas rester là", affirme Beirer, focalisé sur un projet à longue portée.

Des retombées médiatiques incomparables

S'investir en MotoGP constitue l'aboutissement d'un programme de compétition déjà très riche, mais c'est aussi indéniablement le championnat le plus à même d'apporter les retombées espérées. "Tout le monde parle du MotoGP parce que, de toutes les disciplines moto, celle-ci reste celle que l'on voit à la télévision dans le monde entier", constate Pit Beirer.

"Le MotoGP a suscité beaucoup plus de demandes média que n'importe quel autre championnat dans lequel nous sommes impliqués. C'est une catégorie très importante dans laquelle courir. Cela ne signifie pas que nos autres championnats ne sont pas importants, mais l'intérêt pour le MotoGP est très grand", conclut l'Allemand.

KTM fera son retour en piste à la fin du mois, avec ses deux titulaires Pol Espargaró et Bradley Smith. Après avoir écumé les pistes européennes en essais privés l'an dernier, souvent de façon très discrète, la marque ne pourra dorénavant plus échapper à la comparaison.

partages
commentaires
Après la victoire, Suzuki recherche la régularité

Article précédent

Après la victoire, Suzuki recherche la régularité

Article suivant

Spa-Francorchamps veut le retour du MotoGP

Spa-Francorchamps veut le retour du MotoGP
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021