Une nouvelle moto d'ici la fin de l'été pour KTM

Le constructeur autrichien plafonne quelque peu cette saison avec la RC16, et entend passer la vitesse supérieure avec une nouvelle machine cette année.

Pour la septième fois d'affilée cette saison, Pol Espargaró a échoué aux portes du top 10 à Assen, terminant 12e du Grand Prix des Pays-Bas. Et si l'Espagnol s'est montré d'une très grande régularité depuis le début de la saison, difficile de nier les faits : la RC16 n'a pas réussi à terminer dans les dix premiers d'une course depuis l'an dernier.

Une situation qui tire sa source du resserrement des performances dans le peloton, qui rend toujours plus difficile de s'illustrer, a fortiori pour une équipe qui n'en est qu'à sa deuxième année d'existence en MotoGP.

Conscient que les limites de l'actuelle moto ont sans doute été atteintes, et ce en dépit d'un programme de développement qui fait partie des plus intenses observés depuis 2017, KTM envisage d'introduire une nouvelle machine en cours de saison.

Objectif Autriche pour KTM

Bien sûr, et on le comprend, l'objectif en termes de délais n'est autre que le Grand Prix d'Autriche, qui se tiendra du 10 au 12 août prochains dans les montagnes de Styrie. En attendant, tout le monde s'active donc à l'usine de Mattighofen pour être à l'heure le mois prochain.

"KTM travaille très dur pour amener cette moto le plus vite possible, mais, vous savez, on a essayé beaucoup de moteurs et de châssis pendant cette année et demie, et ce n'est pas simple pour eux non plus", a expliqué Pol Espargaró lors d'une interview avec Motorsport.com. "Dès que la moto sera prête, on l'utilisera en piste et tout le monde sera au courant. Je pense que les résultats s'amélioreront."

L'écueil que doit cependant éviter le constructeur autrichien est justement le risque d'une précipitation qui pourrait s'avérer contre-productive. "KTM veut avoir une bonne moto pour l'Autriche, pour être rapide, mais premièrement la moto doit arriver en piste", prévient l'Espagnol. "On doit essayer la moto, peut-être sur un test de plus, car on l'a essayée sur deux circuits, et l'Autriche est une piste importante pour eux, et je ne veux pas arriver là-bas, faire des erreurs parce que la moto est neuve, et ne pas faire un bon week-end. KTM fait beaucoup d'efforts, dès qu'elle sera prête elle sera là."

Après avoir buté à quatre reprises à la 11e place, Espargaró a légèrement glissé dans la hiérarchie, alors que justement KTM avait mis les bouchées doubles pour trouver ce petit plus qui aurait pu permettre à l'équipe de faire son entrée dans le top 10.

Comme un symbole du besoin de trouver un nouvel élan, que l'introduction d'une nouvelle moto serait seule à pouvoir enclencher. "On est mieux que l'an dernier en termes de chronos par rapport aux meilleurs, mais on est toujours bloqué à cette onzième, douzième place", observe l'Ibère. "On doit faire quelque chose d'autre et je pense que c'est l'étape suivante. La nouvelle version, ne sera peut-être pas plus rapide au début, mais on pense qu'elle a un meilleur potentiel. Quand on la mettra en piste, elle ne sera peut-être pas tout de suite plus rapide, mais je pense que sur les améliorations, on peut faire du bon travail."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Pol Espargaró
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Type d'article Actualités