KTM ne modifiera pas son moteur, Aprilia si, selon Beirer

Pit Beirer a annoncé que l'équipe autrichienne respecterait son engagement pris lors de la dernière Commission Grand Prix, en ne modifiant pas son moteur, contrairement à Aprilia.

KTM ne modifiera pas son moteur, Aprilia si, selon Beirer

La Fédération internationale de motocyclisme (FIM) a publié vendredi une déclaration informant de la prolongation du délai de développement pour Aprilia et KTM, les deux constructeurs ayant des concessions. Une fois ce délai passé, le développement de leurs moteurs sera gelé jusqu'à la première course de l'année prochaine, comme le veulent les dispositions prises en raison de la pandémie de COVID-19.

Cette mesure extraordinaire a été approuvée par les constructeurs du MotoGP comme une initiative visant à contenir les dépenses dans la perspective de l'exercice 2021. Au départ, KTM et Aprilia devaient être exclues de ce programme, mais elles ont finalement décidé de se joindre à l'initiative par solidarité avec les autres. Avec le nouveau délai pour l'homologation, Aprilia et KTM ont jusqu'au 29 juin pour faire évoluer leurs prototypes.

Lire aussi :

Malgré cela, le directeur sportif de KTM, Pit Beirer, a assuré à Motorsport.com que l'équipe aux motos oranges respecterait l'engagement pris envers les autres entreprises et ne toucherait pas au moteur. Aprilia le fera, car la RS-GP version 2020, entièrement revue pour cette saison, est arrivée très peu de temps avant les tests de pré-saison. Aleix Espargaró et Bradley Smith ont tous deux souffert de multiples problèmes de fiabilité que les techniciens essayaient de résoudre à l'usine.

Cependant, les restrictions en Italie causées par la crise du COVID-19 qui a paralysé le pays ont conduit à la fermeture temporaire de l'usine Aprilia, ce qui a empêché de résoudre ces problèmes. En conséquence, Aprilia a demandé à la Commission Grand Prix de lui accorder un peu plus de temps pour travailler sur ce dossier, ce qui n'a pas plu à KTM. Malgré cela, lors de la dernière réunion entre les parties, il a été décidé d'exaucer le souhait d'Aprilia.

"Ce n'est pas le moment de penser à soi, nous nous sommes donc opposés à la demande d'Aprilia de poursuivre le développement du moteur. Mais il semble qu'ils voient les choses différemment. KTM tiendra parole et ne touchera pas au moteur", a expliqué Beirer à Motorsport.com.

"Les autres équipes d'usine se sont engagées à geler le développement et nous, qui bénéficions des concessions, nous avons dû apporter quelque chose aussi. C'est pourquoi nous avons décidé de nous engager à ne pas toucher au moteur non plus. KTM va le faire", a déclaré l'ancien pilote de motocross.

partages
commentaires
Petronas : Rossi est une légende, mais pas au-dessus de notre équipe

Article précédent

Petronas : Rossi est une légende, mais pas au-dessus de notre équipe

Article suivant

Petrucci : Aller en Superbike avec Ducati n'est pas le plan A

Petrucci : Aller en Superbike avec Ducati n'est pas le plan A
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021