MotoGP
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
4 jours
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
11 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
24 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
31 jours
C
GP de Styrie
21 août
-
23 août
Prochain événement dans
39 jours
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
59 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
67 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
74 jours
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
88 jours
16 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
95 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
102 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
116 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
123 jours

KTM poursuit ses efforts et ses progrès en vue du MotoGP

partages
commentaires
KTM poursuit ses efforts et ses progrès en vue du MotoGP
Par :
Co-auteur: Fabien Gaillard
12 juin 2016 à 08:30

KTM vient d’enchaîner deux séances d'essais, à Brno et Jerez. L’occasion pour le constructeur autrichien de poursuivre sa montée en puissance et de confirmer ses progrès.

Randy de Puniet, KTM RC16
Détails de la KTM RC16
Randy de Puniet, KTM RC16
Randy de Puniet
La moto de Mika Kallio, KTM RC16
Mika Kallio, KTM RC16
Mika Kallio, KTM RC16

Tandis que le paddock MotoGP prenait la route de Montmeló, la semaine dernière, KTM poursuivait sa préparation de la saison à venir avec Mika Kallio et Karel Abraham.

Pour l'occasion, la future équipe a retrouvé Brno, une piste déjà arpentée en avril. Les deux pilotes ont couvert plus de 300 tours, le tout sans connaître de problèmes d'après ce qu'indique le constructeur autrichien, qui a profité de cette session de travail pour tester de nouvelles pièces et de nouvelles idées.

"Cette fois, nous avons eu de la chance avec la météo et le team a pu tester de nombreuses choses que nous avions préparées à l'usine depuis le test précédent. Les deux pilotes étaient très satisfaits du travail des techniciens et tous deux ont noté une avancée claire", indiquait Mike Leitner, vice-Président des activités pistes.

"D'un côté, nous avons été en mesure de réaliser des progrès tangibles concernant la rigidité du bras oscillant et du châssis", précisait Sebastian Risse, directeur technique. "D'un autre côté, nous avons poursuivi le développement dans le domaine électronique, ce qui requiert des conditions de pistes et de pneus normales."

"La moto commence à réagir de plus en plus comme je le voudrais et elle est plus facile à piloter", constatait Mika Kallio. "D'abord parce que l'électronique s'engage mieux et deuxièmement parce qu'on a apporté des modifications sur la fourche avant et la moto est plus facile à manier. Mais là où je vois le plus grand potentiel actuellement, c'est dans le châssis, sur lequel on a encore fait beaucoup de tests. On comprend désormais mieux quel est l'impact de chaque changement."

La chaleur extrême de Jerez

Randy de Puniet a repris la place de n°2 pour la séance suivante, réalisée cette semaine en Espagne. Une seconde session de tests disputée dans des conditions très chaudes à Jerez, qui ont contrasté avec celles rencontrées en février dernier par la structure autrichienne. Ces essais lui ont permis de confirmer les avancées dans le développement effectuées la semaine passée mais aussi, de fait, de pouvoir tester son matériel dans des conditions jugées "extrêmes".

"Cela faisait longtemps que Randy avait pris le guidon de la moto, mais il était très important pour nous qu’il remarque aussi une amélioration claire", expliquait Leitner. "Cela nous a montré qu’avec Mika Kallio nous avons un pilote d’essais extrêmement bon. En termes pratiques, en raison des conditions très chaudes, nous nous sommes épargnés un test en Malaisie, et c’est positif pour la progression de notre développement."

"Notre attention était principalement sur le fait d’être capables de confirmer les étapes du développement que nous avons fait à Brno", déclarait pour sa part Sebastian Risse. "Cependant, les conditions, surtout le premier jour, nous ont permis de mettre en lumière la façon de fonctionner de notre matériel dans des conditions extrêmes, et nous n’avons eu aucun gros problème."

"Nous avions aussi pour la première fois les pneus Michelin, qui sont très similaires à ceux utilisés lors du Grand Prix sur ce circuit. Grâce à cela, nous avons pu travailler sur le setup de différentes manières, et nous avons vu une progression significative des temps au tour comparés à ceux des tests précédents au printemps."

Mika Kallio s'est dit "très heureux" des progrès effectués par KTM, insistant de nouveau sur le fait que la RC16 "se comporte sur la piste de plus en plus comme je le voudrais". "Ce n’était pas si facile pour nous de faire de gros progrès lors des deux derniers mois et cela rend encore plus important le fait que les temps au tour arrivent. C’est aussi bon pour la motivation de l’équipe. Je pense que nous avons fait le développement supplémentaire décisif juste au bon moment, avant de nous tester brièvement contre la concurrence."

Enfin, Randy de Puniet soulignait "l’excellent travail" de l’équipe sur une moto dont il n’avait plus pris le guidon depuis Brno fin avril. "La moto a beaucoup progressé - le moteur, le châssis, l’électronique - tout cela a été plus développé. Nous avons aussi été capables de faire des améliorations supplémentaires ici, et de signer de bons temps. Pour moi, c’est le meilleur test jusqu’ici. J’ai apprécié les deux journées sur la moto et je suis prêt pour Aragón, où je vais probablement piloter ensuite."

L'écurie KTM indique qu’elle va continuer le "développement intensif" de la RC16 dans son nouveau bâtiment situé à Munderfing, en Autriche, avant de prochains tests en Italie "sur un nouveau circuit et avec un autre nouveau pilote d’essais".

Rappelons que l’équipe a officialisé la semaine passée l'arrivée de Pol Espargaró aux côtés de Bradley Smith, au poste de titulaire pour la saison à venir. Mika Kallio est, lui, pilote essayeur officiel.

Article suivant
Opinion - La frustration de Rossi et Lorenzo, symptôme des défauts du MotoGP

Article précédent

Opinion - La frustration de Rossi et Lorenzo, symptôme des défauts du MotoGP

Article suivant

Yamaha nomme 5 jeunes talents pour la VR46 Riders Academy

Yamaha nomme 5 jeunes talents pour la VR46 Riders Academy
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Randy de Puniet , Mika Kallio , Karel Abraham
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa