MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
07 août
Warm-up dans
11 Heures
:
48 Minutes
:
26 Secondes
C
GP d'Autriche
13 août
Prochain événement dans
4 jours
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
12 jours
10 sept.
Prochain événement dans
32 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
40 jours
25 sept.
Prochain événement dans
47 jours
09 oct.
Prochain événement dans
61 jours
16 oct.
Prochain événement dans
68 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
89 jours
13 nov.
Prochain événement dans
96 jours

KTM sur le reculoir, Smith positive en vue de la course

partages
commentaires
KTM sur le reculoir, Smith positive en vue de la course
Par :
19 mars 2017 à 10:20

Jusqu'aux essais du Qatar, la marque autrichienne pouvait se targuer d'une progression idéale de ses machines. Mais à Losail, les RC16 ont semblé plafonner.

Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing

C'est un fait, les essais de pré-saison revêtent toujours une grande importance car ils conditionnent pour partie le déroulement du championnat pour les pilotes et les équipes. Mais les tests deviennent encore plus déterminants lorsqu'il s'agit d'une nouvelle structure qui part d'une feuille blanche.

C'est le cas de KTM, qui jusqu'ici n'avait pas à se plaindre de ses tests, menés tambour battant et suivant une progression positive. Mais la marque autrichienne a quelque peu déchanté au Qatar, lors des ultimes essais avant le début des hostilités en fin de semaine prochaine. 

Parties de loin lors de leur premier galop d'essai en fin de saison dernière, lorsqu'elles accusaient entre deux et trois secondes de retard sur la tête de course pendant le Grand Prix de Valence, les troupes de Mattighofen étaient parvenues jusqu'ici à diviser ce débours par deux. À Phillip Island, les RC16 avaient ainsi évolué à moins d'une seconde et demie de la référence fixée par Maverick Viñales

Un tracé qui ne favorise pas la RC16

Mais à Losail, Pol Espargaró et Bradley Smith se sont retrouvés relégués à plus de deux secondes, et n'ont pas eu la possibilité de s'élever dans la hiérarchie. Malgré tout, Smith se voulait optimiste au soir de la dernière journée, récapitulant les certitudes comme pour mieux se rassurer. "Nous avons simplement clarifié le chemin que nous allons prendre en vue de la course", a expliqué l'Anglais. "Nous avons confirmé le châssis avec lequel nous allons courir. Je suis satisfait des améliorations que nous avons réalisées aujourd'hui, mais aussi sur les trois jours. Nous avons gagné environ deux secondes et demie."

Comme cela avait déjà pu être constaté à Sepang, le point faible de la RC16 réside dans son moteur, qui n'a pas semblé encore procurer suffisamment de puissance au Qatar. Les pilotes KTM ont donc focalisé leur travail sur ce point lors des derniers essais. "J'ai travaillé sur la cartographie et l'électronique", reprend Smith. "En particulier au niveau de l'électronique, nous avons fait de bons progrès sur ces trois jours. Nous avons à présent quelque chose [un package] de bien plus solide. J'ai une bonne régularité sur une distance de course."

Toujours en phase d'apprentissage, KTM tente tant bien que mal d'assimiler l'ensemble des données recueillies lors des différentes séances de tests réalisées cet hiver, tout en essayant de dégager une solution qui puisse convenir au tracé de Losail, lieu de la première manche de la saison. "Nous avons essayé de souder tout ce que nous avons appris à Sepang et Phillip Island. L'important ici, c'était de s'assurer d'avoir une moto qui puisse faire 20 tours, car les pneus ont tendance à surchauffer ici, en particulier dans les virages 10 et 11."

À l'heure actuelle, KTM tâtonne. Preuve en est, la marque autrichienne a remisé au placard son nouveau moteur, étrenné au Qatar. Mais en dépit d'un déficit de puissance avéré, Smith n'oublie pas le maître-mot de la marque autrichienne : la régularité et le roulage, bases de toute progression en compétition. "L'un des points-clés pour moi, c'est la régularité. La moto a le même comportement tour après tour, et je n'ai pas de mauvaise surprise. Quand vous avez la régularité, vous avez la confiance, et c'est là que vous pouvez aller plus vite."

Lorenzo : "Il est possible que Dovizioso soit plus rapide que moi"

Article précédent

Lorenzo : "Il est possible que Dovizioso soit plus rapide que moi"

Article suivant

Ce qui change du côté des pneus MotoGP en 2017

Ce qui change du côté des pneus MotoGP en 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais au Qatar en mars
Catégorie Dimanche
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Bradley Smith
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Willy Zinck