MotoGP GP d'Espagne

KTM officialise les wild-cards de Pedrosa et Espargaró

KTM a annoncé les deux premières de ses six wild-cards autorisées pour la saison. Dani Pedrosa sera aligné à Jerez et Pol Espargaró au Mugello.

Dani Pedrosa, Red Bull KTM Factory Racing

Dani Pedrosa avait prévenu que KTM devrait avoir une véritable motivation pour qu'il accepte de s'inscrire en tant que wild-card cette saison. La direction du groupe autrichien a visiblement trouvé les mots pour convaincre son pilote essayeur, car il est désormais officiel que l'Espagnol disputera le prochain Grand Prix d'Espagne. L'épreuve est prévue dans deux semaines à Jerez. KTM a également annoncé que Pol Espargaró sera au départ deux courses plus tard, au Mugello.

Le nombre de wild-cards autorisées pour chaque constructeur se base désormais sur le nouveau système de concessions inauguré cette saison. Ses critères font que Ducati ne peut pas engager de pilote supplémentaire à l'heure actuelle, alors que les autres constructeurs peuvent gonfler leurs effectifs sur six manches.

Il s'agit du double de ce qui était permis à KTM jusqu'à l'an dernier, qui en conserve donc quatre pour la suite de la saison, sachant qu'un constructeur ne peut engager des pilotes supplémentaires que trois fois avant la trêve estivale et trois après.

Parmi les autres constructeurs, Aprilia a d'ores et déjà fait savoir son intention d'utiliser quatre de ses six wild-cards possibles avec Lorenzo Savadori et Yamaha prévoit au moins trois Grands Prix pour Cal Crutchlow. Honda devrait également profiter de ces inscriptions bonus avec Stefan Bradl, mais sans avoir pour le moment dévoilé ses plans.

Spécialiste de Jerez, où il a gagné quatre Grands Prix dont trois en MotoGP, Dani Pedrosa va y disputer sa quatrième wild-card depuis sa retraite en tant que pilote de course, fin 2018. Dans le but de développer la RC16 ou d'évaluer en conditions réelles les besoins induits par le nouveau format des Grands Prix, il a couru sous ce statut au Red Bull Ring, à Misano et déjà à Jerez l'an dernier, où il avait reçu un accueil particulièrement chaleureux.

Ses performances en 2023 avaient été bluffantes, sachant qu'il s'était qualifié sur les deux premières lignes de la grille de départ lors de ses deux Grands Prix, qu'il avait marqué des points dans les courses sprint et s'était classé septième du GP d'Espagne, puis quatrième du GP de Saint-Marin.

"J'ai pris beaucoup de plaisir à Jerez l'an passé et l'accueil des supporters était incroyable", se souvient Pedrosa. "On sait tous que Jerez est un lieu particulier. Pour nous, il sera également important de nous baser sur certaines références pour nos tests, et de les replacer dans l'environnement de la course. C'est la principale raison pour courir en 2024."

Pour Espargaró, il s'agira d'un retour à la compétition puisqu'il a rejoint le programme d'essais de KTM cette année, après avoir cédé sa place de titulaire chez Tech3 à Pedro Acosta. Il se dit "très heureux" de reprendre le départ d'une course, "surtout au Mugello, un lieu très particulier pour monter sur une MotoGP"

"Ce sera cool d'être de retour sur la grille avec les gars", a ajouté Espargaró. "Les essais se déroulent vraiment bien et je suis très motivé. Je suis un peu plus 'l'ancien moi' après la blessure de 2023. Je suis impatient de retrouver la 'famille' du MotoGP et montrer que notre travail dans les tests est efficace et rapide."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Aleix Espargaró se décidera pour 2025 après le Mugello
Article suivant EL2 - Pedro Acosta devance les pilotes Ducati et Aprilia

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France