MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

La chute de Loris Baz a duré 8,5 secondes

partages
commentaires
La chute de Loris Baz a duré 8,5 secondes
Par :
5 févr. 2016 à 16:00

Loris Baz a été victime mardi de l'une des chutes les plus impressionnantes de ces dernières années, un accident en pleine ligne droite dont le pilote s'est miraculeusement relevé indemne.

En ce début de matinée, mardi, le pilote français avait depuis peu monté un pneu neuf à l'arrière et venait d'établir son meilleur temps lorsque l'accident est survenu, alors qu'il se trouvait dans la ligne droite principale du circuit de Sepang.

S'il n'a pas eu le temps d'atteindre son pic de vitesse en arrivant en bout de la ligne droite, Loris Baz a tout de même chuté à une vitesse étourdissante de 290 km/h. Il a également eu la chance d'éviter la Ducati qui venait de le désarçonner lorsque celle-ci, après avoir heurté le mur se trouvant sur la gauche, a traversé la piste pour finir sa course sur le côté droit.

Quant à l'impact du pilote avec le sol, il a été amorti par l'airbag intégré à sa combinaison et dont Alpinestars dévoile aujourd'hui les données. On apprend ainsi que Baz a été désarçonné 1,9 secondes après le début de la perte de contrôle. C'est à cet instant que l'airbag s'est déployé, à temps pour encaisser l'impact contre le sol, intervenu 60 millisecondes plus tard et correspondant à un choc de 29,9g contre son épaule gauche.

Sa glissade a encore duré 6,6 secondes, après quoi Loris Baz s'est relevé et a pu rejoindre son stand à pied, indemne. Il a repris la piste six heures plus tard, le temps pour son équipe de réparer sa moto, et a continué de rouler le lendemain afin de boucler ses essais, indiquant souffrir simplement de courbatures diverses.

Les données de la chute de Loris Baz
Les données de la chute de Loris Baz

Photo by: Alpinestars

L'accident de Loris Baz a rappelé à beaucoup celui dont a été victime Shinya Nakano au Mugello, en 2004. Son pneu arrière (un Bridgestone) avait alors explosé en pleine ligne droite et le pilote japonais avait, lui aussi, échappé aux sérieuses blessures que l'on aurait pu craindre.

Dans le cas de Baz, des analyses sont en cours du côté de Michelin afin de faire la lumière sur la cause de cette chute.

Article suivant
Officiel - Un panel de juges devient responsable des pénalités

Article précédent

Officiel - Un panel de juges devient responsable des pénalités

Article suivant

Soucis pour Petrucci, rythme en progrès pour Redding

Soucis pour Petrucci, rythme en progrès pour Redding
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de février à Sepang
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Loris Baz
Équipes Avintia Racing
Auteur Léna Buffa