La Dorna prépare l'après-2016 et promet d'investir 30% de plus

Dorna Sports a entamé les négociations avec les constructeurs afin d'envisager l'avenir au-delà de 2016. Les propositions du promoteur du Championnat du Monde visent à définir les accords commerciaux qui lieront ces marques au MotoGP pour une période de cinq saisons.

Le règlement technique est donc passé au crible afin d'établir une base qui servira de socle de 2017 à 2021. Comme le veulent les us du MotoGP, une fois qu'un accord aura été trouvé, tout changement souhaité durant cette période ne pourra avoir lieu que s'il est accepté unanimement par les constructeurs concernés.

"Les constructeurs auront le droit de participer avec deux motos et l’obligation de mettre sur le marché pour les teams existants deux motos de plus, avec un maximum de six motos par constructeur," annonce Carmelo Ezpeleta à motogp.com, se référant aux six marques qui se sont engagées à participer au MotoGP au-delà de 2016 : Honda, Yamaha, Ducati, Aprilia, Suzuki et KTM.

Nous allons mettre beaucoup plus d’argent sur la grille, près de 30% en plus de ce que nous investissons aujourd’hui.

Carmelo Ezpeleta

Le patron de la Dorna précise que le promoteur versera "un certain montant" aux constructeurs pour l'engagement de leurs deux machines, mais qu'il couvrira également en grande partie les frais de leasing des équipes satellites.

"Le coût de la location des motos, que nous déterminerons en accord avec les constructeurs, et qui comprendra tout sauf les coûts liés aux chutes, sera pratiquement couvert par ce que nous allons offrir aux teams privés," souligne-t-il. "Il s’agit d’une importante augmentation par rapport à l’aide que nous leur fournissons aujourd’hui. Nous allons mettre beaucoup plus d’argent sur la grille, près de 30% en plus de ce que nous investissons aujourd’hui."

"Il s’agit de nous assurer de deux choses : d’abord que les teams satellites/privés restent les mêmes qu’aujourd’hui, et nous n’accepterons pas de nouveaux teams privés tant que nous n’avons pas moins de 22 pilotes sur un maximum de 24, et ensuite que les teams privés aient la possibilité de louer les motos mises sur le marché par les constructeurs."

Cette démarche vient en complément de l'uniformisation de l'ECU, dans une volonté de réduire les coûts et de stabiliser la compétitivité du plateau MotoGP. "Nous pensons qu’avec la même électronique pour tout le monde, le championnat sera plus disputé. Nous espérons que tout le monde aura l’opportunité de gagner des courses ou de se battre devant," annonce Ezpeleta.

Pas plus de 20 Grands Prix par saison

Carmelo Ezpeleta a par ailleurs précisé qu'un nombre maximal de 20 Grands Prix par saison avait été fixé, pour la période 2017-2021. "Les accords existants vont jusqu’à 2016. Après ça, nous sommes sûrs d’avoir l’Autriche l’année prochaine pour un total de 19, si rien ne change d’ici là. Après 2017, nous aurons l’opportunité de changer un ou plusieurs Grands Prix et d’ajouter de nouvelles dates," ajoute-t-il, citant notamment la Thaïlande comme possible nouvelle entrée au calendrier après son intégration cette année au Championnat du Monde Superbike.

 

partages
Rossi - Le maillot de Maradona? C'était prévu depuis l'année dernière
Article précédent

Rossi - Le maillot de Maradona? C'était prévu depuis l'année dernière

Article suivant

Rossi juge la chute de Márquez - "Avec lui, c'est tout ou rien"

Rossi juge la chute de Márquez - "Avec lui, c'est tout ou rien"
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021