La politique aura-t-elle raison de Brno?

partages
La politique aura-t-elle raison de Brno?
Par : André Christian Cahuzac
23 mai 2015 à 18:01

Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, mène au départ
Fans regardant la course de Brno
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Course

Un tracé magnifique, une échéance adorée par les pilotes, la meilleure affluence en Grand Prix depuis 2010 devant le rendez-vous de Jerez... La République Tchèque n'a décidément pas lieu de s'inquiéter pour sa place dans le calendrier du MotoGP. Et pourtant. Ce n'est que le 1er juin prochain que l'on saura si l'élite fera le déplacement vers le site de Brno. Tout ça à cause de bisbilles politiciennes locales et de querelles de personnes sur fond de gros sous.

D'un côté, ceux qui sont aux commandes de la région de la Moravie du Sud représentés par le gouverneur Michael Hasek. De l'autre, celui qui préside aux destinées du tracé de Brno, et qui est aussi le propriétaire de l'écurie AB Motoracing qui engage une Honda RC213V-RS parmi l'élite : Karel Abraham. Un nom qui ne vous est pas inconnu. Et pour cause, puisque c'est celui du fils qui pilote la machine japonaise dans une structure, de fait, très familiale. Et entre les deux pôles, ce n'est rien de dire que le courant le passe pas.

Réponse exigée le 1er juin

On frise même le pétage de plomb tandis qu'au milieu, le patron de la Dorna Carmelo Ezpeleta ne veut pas jouer les fusibles. Une ambiance électrique sur fond de gros sous et de versement de taxes dont la valeur tutoie les trois millions d'euros. Or Michael Hasek et Karel Abraham sont pas d'accord sur qui doit verser quoi et dans quelle mesure. Au point que les parties ne se parlent plus tandis que Carmelo Ezpeleta est sollicité pour jouer les entremetteurs.

Une mission que l'Espagnol a repoussé avec énergie sur les ondes de Speedweek. Mieux, c'est un ultimatum qui a été lancé aux Tchèques pour régler leur histoire de chèque. Si, le 1er juin, au lendemain du Grand Prix d'Italie, la situation n'est pas réglée, il n'y aura pas de meeting à Brno le 15 août prochain. Ce serait un vrai gâchis. En 2014, le Grand Prix de la République Tchèque revendiquait 240.695 spectateurs sur l'ensemble de son meeting.

 

Prochain article MotoGP
Officiel - Espargaró et Smith feront bien les 8h de Suzuka

Article précédent

Officiel - Espargaró et Smith feront bien les 8h de Suzuka

Article suivant

Les avantages de Ducati font débat, Poncharal en appelle à la stabilité

Les avantages de Ducati font débat, Poncharal en appelle à la stabilité

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Lieu Brno Circuit
Équipes AB Motoracing
Auteur André Christian Cahuzac
Type d'article Actualités