Le Circuit of Wales soumet une nouvelle proposition de financement

partages
commentaires
Le Circuit of Wales soumet une nouvelle proposition de financement
Par : Jack Benyon
9 févr. 2017 à 09:04

Les organisateurs du Circuit of Wales ont soumis une nouvelle proposition de financement au gouvernement gallois, qui pourrait mener à la construction du futur refuge du MotoGP en Grande-Bretagne dès cette année.

Vue aérienne du Circuit of Wales
Plan du Circuit of Wales
Michael Carrick, PDG de Heads of the Valleys Development Company inspectant un modèle 3D du Circuit of Wales
Tracé du Circuit of Wales
Vue aérienne du Circuit of Wales
Tracé et dénivelé du Circuit of Wales
Le second Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Des fans
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Ambiance
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Deuxième place pour Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Podium : victoire de Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP, devant Cal Crutchlow, Team LCR Honda, et Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Pole position pour Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Le projet, révélé pour la première fois en 2011, avait reçu l'autorisation pour acheter les terres du Ebbw Vae dans le comté de Blaenau Gwent, soit environ 335 hectares de terres communes, en novembre 2015, mais a subi un revers en avril dernier lorsque le gouvernement gallois a confirmé qu'il n'y souscrirait pas, renvoyant les porteurs du projet à leurs chères études.

Le Circuit of Wales a signé un contrat de cinq ans pour accueillir le MotoGP au Royaume-Uni entre 2015 et 2019, mais Silverstone - qui veut conserver sa course - a fait en sorte de rester au calendrier jusqu'à cette année au moins.

Limiter le risque pour les deniers publics

En juillet 2016, l'Assemblée nationale du Pays-de-Galles et le Secrétaire du Cabinet de l'Économie Ken Skates ont clarifié la situation pour envisager d'aider au financement du projet, le Circuit of Wales devant assurer le fait de recourir au financement privé à hauteur de la moitié du projet, l'autre moitié restant à charge du secteur public.

Dans une déclaration faite mercredi, Skates a déclaré que la Direction du Valleys Development Company, responsable de la construction du circuit, avait soumis un nouveau contrat qui "inclut les noms des investisseurs privés, et dont elle estime qu'ils remplissent les critères fixés en juillet."

Fin janvier, Skates a "pressé l'équipe du Circuit of Wales de faire des progrès rapides avec leurs propositions, et de me fournir les noms des investisseurs privés comptant s'impliquer dans le projet dans les deux semaines", "conscient du temps perdu".

Le gouvernement gallois va à présent mener un audit préalable et évaluer la nouvelle proposition avant de donner le feu vert au futur circuit. Dans sa déclaration, Skates poursuit : "L'exercice de l'audit préalable inclura un test rigoureux de solvabilité ainsi qu'un entretien d'aptitude avec la direction. Il jugera aussi de la faisabilité et de la viabilité à long terme de la proposition. Nous examinerons la clarté du type et du nombre d'emplois créés directement et indirectement par le projet ; à combien ces emplois s'élèvent comparés au chiffre initial de 6000 postes, ainsi que le nombre probable d'emplois qui pourront être occupés par la population locale."

Les représentants du Circuit of Wales y sont aussi allés de leur déclaration en confirmant que leur nouvelle proposition remplissait le critère fixé par le gouvernement gallois. "La proposition, rédigée avec ses officiels lors des sept derniers mois, répond aux critères mentionnés [ceux de Ken Skates], et montre que les financements du secteur privé soutiennent le projet".

Un projet d'envergure

L'objectif du projet du CoW est de recevoir près de 750'000 visiteurs par an, et de générer environ 45 millions de livres (soit 53 millions d'euros) dans l'économie galloise. "Cette preuve a été fournie au ministre pour répondre à la garantie requise par le gouvernement gallois d'un abondement minoritaire dans le projet. La garantie s'élèverait à moins de 50% des 425 millions de livres (500 millions d'euros) que coûtera le Circuit of Wales, avec un développement qui sera intégralement financé par des investisseurs privés", a-t-il été énoncé.

Le contrat initialement signé avec la Dorna prévoyait une arrivée du MotoGP dans le pays au poireau dès 2015, et ce jusqu'en 2019. Las, les obstacles financiers ont retardé le projet et amené le circuit de Silverstone à faire office de remplaçant de luxe ces deux dernières saisons.

Audit préalable

Il en sera de même en 2017, et potentiellement en 2018 selon l'avancée des travaux du Circuit of Wales. De multiples retards qui ne mettent pas les autorités galloises dans les meilleures dispositions pour parvenir à un accord. "Nous sommes en train de nous préparer à l'audit préalable et au processus final de documentation avec le gouvernement gallois et nos partenaires. Nous travaillons sur un échéancier proactif, et sommes impatients de débuter la construction d'ici le printemps de cette année, et de donner vie à notre vision d'un complexe de sports mécaniques, de loisirs, de tourisme et d'innovation de classe mondiale, qui soutiendra la communauté locale, en générant des opportunités d'emplois ; et en aidant à la fois à stimuler et à diversifier l'économie galloise", ont ajouté les représentants du CoW.

Silverstone, qui accueillera donc le MotoGP le week-end du 27 août prochain, a fait pour la première fois son apparition au calendrier en 1977, avant d'être succédé par Donington. Revenu au programme en 2010, il est actuellement sur le coup d'un retrait de la F1 à moyen terme. La perte supplémentaire du MotoGP constituerait un nouveau coup dur pour ce tracé historique.

Article suivant
Jarvis - La relation entre Rossi et Viñales est "une bouffée d'air frais"

Article précédent

Jarvis - La relation entre Rossi et Viñales est "une bouffée d'air frais"

Article suivant

Pirro - "Lorenzo se battra pour la victoire au Qatar"

Pirro - "Lorenzo se battra pour la victoire au Qatar"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Jack Benyon
Type d'article Actualités