Le coup de massue de Valentino Rossi au marteau de Jorge Lorenzo

partages
Le coup de massue de Valentino Rossi au marteau de Jorge Lorenzo
Par : André Christian Cahuzac
26 juin 2015 à 15:07

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Sa meilleure qualification cette saison était une quatrième place sur la grille de départ du Grand Prix des Amériques. Autrement, c'est de la septième ou de la huitième position que Valentino Rossi devait s'élancer pour remonter jusqu'aux avant-postes. Un parcours délicat néanmoins bien négocié puisque le "Doctor" est en tête du Championnat du Monde. Certes, mais avec un Jorge Lorenzo affublé d'un marteau depuis quatre Grands Prix successifs, il n'était plus question de lui céder un pouce de terrain. Alors, avec un nouveau châssis Yamaha, l'homme de Tavullia a donné un coup de massue. Pour la première fois depuis la Catalogne 2014, le voilà en position de pointe.

Le tout avec un temps record sur la piste d'Assen alors que ce résultat n'est pas un accident. Depuis le début du meeting batave, l'homme de Tavullia est performant dès les premiers tours. Du jamais vu jusque-là alors qu'avant l'exercice qualificatif, il pointait déjà en tête au cumul des chronos. Une première depuis que ce format des séances d'essais a été adopté en 2013.

Bref, au cas où on ne l'aurait pas encore compris, le pilote de 36 ans est toujours aussi saignant et compte sincèrement prendre son dixième tire mondial cette saison : "Il était important de faire la pole-position ici après quatre victoires de Jorge Lorenzo" a clairement annoncé celui qui revendique huit succès dans sa carrière en Hollande. "Je lui ai laissé beaucoup de points et ce Grand Prix est important pour le championnat." Voilà qui est clair.

Je dois dire que le nouveau châssis Yamaha m'a beaucoup aidé. Il convient plus à mon style de conduite et avec lui je me sens immédiatement à l'aise

Valentino Rossi

"Il est toujours excitant de voir son nom affiché sur les écrans géants. Mais on vit aussi avec la crainte de se faire battre dans les derniers instants. La pole-position est toujours quelque chose de spécial. Mais c'est aussi un résultat très utile pour la course de demain." Car, même dans sa satisfaction affichée, Valentino Rossi n'oublie pas Jorge Lorenzo : "Cette année, j'ai montré que j'étais très compétitif en course, mais jusque-là, j'avais toujours souffert du fait de ne jamais m'élancer de la première ligne. L'autre fait important est que Jorge est huitième et partir de la troisième ligne ne va pas lui faciliter la vie. Ce sera une course difficile pour lui."

Et pour pimenter encore l'ambiance au sein du box Yamaha, pourquoi pas ajouter un soupçon de soufre... "Pour réussir ce résultat aujourd'hui, il était important que je me sente bien sur la moto dès le premier tour. Nous avons trouvé une base de travail qui nous permet d'être rapide d'entrée ce qui vous permet ensuite de bien travailler sur les réglages. Car vous savez que la base est là. Je dois dire que le nouveau châssis Yamaha m'a beaucoup aidé. Il convient plus à mon style de conduite et avec lui je me sens immédiatement à l'aise." Ce qui n'a pas l'air d'être le cas du Majorquin pour qui, jusqu'à ces évolutions apportées par Yamaha chaleureusement remercié par le transalpin, tout se passait bien...

 

Prochain article MotoGP
Andrea Dovizioso ne cache pas sa déception

Article précédent

Andrea Dovizioso ne cache pas sa déception

Article suivant

Qualif - Rossi retrouve la pole et le record

Qualif - Rossi retrouve la pole et le record

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Qualifications
Lieu Assen
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur André Christian Cahuzac
Type d'article Résumé de qualifications