Le TAS refuse le droit d’intervention de Lorenzo dans le dossier de Rossi

Jorge Lorenzo a déposé une demande d'intervention dans l'arbitrage du cas de Valentino Rossi, actuellement à l'étude par le Tribunal Arbitral du Sport. Cette demande a toutefois été rejetée.

Le pilote italien a déposé la semaine dernière une demande en urgence auprès du TAS, afin d'obtenir la mise en sursis ainsi que la réévaluation de la pénalité qui lui a été infligée après le Grand Prix de Malaisie.

Comme l'y autorise le code de l'arbitrage, Jorge Lorenzo a déposé lundi, par le biais de ses avocats, une demande d'intervention dans le dossier, afin de pouvoir participer à l'arbitrage du TAS entre Valentino Rossi et la Fédération Internationale de Motocyclisme.

Dans un communiqué de presse personnel de Jorge Lorenzo, il est expliqué que le pilote majorquin a souhaité se présenter auprès du TAS en tant que "tierce partie pouvant être affectée" par le verdict que rendra le Tribunal.

"Par obligation morale, nous avons jugé nécessaire d'informer le TAS de la situation de Jorge, en tant que partie impliquée dans cette procédure, afin que cela soit pris en considération," indique Albert Valera, manager de Jorge Lorenzo.

"Nous savions qu'il nous serait difficile de prendre part à la procédure, compte tenu de la nature exceptionnelle de l'affaire. Notre objectif n'était pas de faire entrer Jorge dans une procédure si complexe, mais bien de fournir des informations complémentaires pouvant aider l'Arbitre Unique à prendre la bonne décision."

"En aucun cas nous ne déposerons d'appel, notre intention n'a jamais été celle-là, ni celle de demander une augmentation de la sanction, car nous respectons la décision de la Direction de Course et de la FIM. Jorge est absolument concentré sur la course de dimanche et en dehors de la décision du TAS," précise Albert Valera.

La requête de Jorge Lorenzo a été rejetée par le TAS, qui indique poursuivre son arbitrage entre le pilote italien et la FIM. Le communiqué de presse du pilote espagnol indique toutefois que le TAS a accepté le dépôt de toutes les informations fournies par ses avocats, en tant qu'amicus curiae pouvant servir à la procédure.

La demande de mise en sursis de sa pénalité déposée par Valentino Rossi est toujours à l'étude par le TAS. Une décision doit être prise d'ici à vendredi.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi , Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités
Tags sepang clash, tas, tribunal arbitral du sport