Lewis Hamilton "intéressé" par l'investissement dans une équipe MotoGP

Lewis Hamilton pourrait-il racheter une équipe de MotoGP ? Le septuple Champion du monde de Formule 1 ne cache pas son intérêt en ce sens alors que des bruits de couloir le lient au team Gresini.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG

Photo de: Shameem Fahath

Des rumeurs faisant état d'un rachat de l'équipe Gresini Racing par Lewis Hamilton circulent depuis quelques jours, auxquelles s'ajoutent d'autres options possibles dans le paddock MotoGP, selon les informations de Motorsport.com.

Ce ne serait pas une première pour la star anglaise de la F1, déjà copropriétaire de l'équipe de football américain des Broncos de Denver et fondateur de l'équipe X44 en Extreme E. Alors qu'il prépare son transfert vers Ferrari pour la saison prochaine, s'impliquer en MotoGP pourrait permettre à Hamilton de conserver certains sponsors personnels, concurrents de ceux de la Scuderia.

Questionné sur ce sujet jeudi, à la veille des premiers essais du GP de Grande-Bretagne de F1, Lewis Hamilton a déclaré : "J'ai toujours adoré le MotoGP. Je suis intéressé par la croissance potentielle de ce championnat, mais je n'ai pas encore été aussi loin sur le sujet."

"Mais tout est possible. Comme je l'ai dit auparavant, je suis clairement intéressé par le fait d'investir et les Broncos étaient déjà un premier pas vers le fait de posséder une équipe. Je pense donc que dans les cinq à dix prochaines années, il y en aura un peu plus. On verra."

Fan de MotoGP depuis toujours, Lewis Hamilton a fait un échange avec Valentino Rossi en 2019, pilotant sa Yamaha de MotoGP tandis que l'Italien prenait le volant de sa Mercedes F1 sur le circuit Ricardo Tormo, à Valence. Avant cela, l'Anglais a collaboré avec la marque italienne MV Agusta en 2015 pour créer une moto en édition limitée.

Lewis Hamilton, Yamaha MotoGP YZR-M1, Valentino Rossi, MotoGP YZR-M1

Lewis Hamilton et Valentino Rossi sur des Yamaha YZR-M1 de MotoGP en 2019.

Photo : Monster Energy

Son intérêt et les spéculations sur le sujet sont vus positivement par les leaders actuels du MotoGP, championnat qui dès l'année prochaine fera partie du portefeuille de Liberty Media, bien qu'ils aient un peu de mal à y croire pour le moment. "C'est sûr que c'est intéressant, j'ai vu ça. Mais on parle toujours de choses dans la presse et ensuite il ne se passe rien, ce sont des spéculations et on veut être le premier à dire quelque chose !" a réagi Jorge Martín, leader du championnat, depuis le Sachsenring où court cette semaine le MotoGP.

"En tout cas, si ça se produit, ce sera intéressant", a ajouté l'Espagnol. "C'est parce que le championnat se développe. Je crois que ce n'est que le début. Je pense que les années à venir seront vraiment intéressantes pour le MotoGP et j'espère que si quelqu'un comme Hamilton, qui est vraiment légendaire, veut acheter une équipe en MotoGP, c'est parce que quelque chose est en train de changer et j'en suis très content."

"Si c'est vrai − car on ne sait jamais − c'est bon pour notre sport", a renchéri Marc Márquez, lui-même cité il y a quelques mois pour un hypothétique rachat de Gresini Racing, équipe privée fondée par Fausto Gresini et reprise par son épouse Nadia Padovani à la mort de l'ancien pilote, en 2021. "Et même si ce n'est pas vrai, en fait, c'est bon pour notre sport ! Parce qu'au final, le MotoGP a besoin que les gens en parlent. On verra bien. Je vais peut-être réfléchir à acheter une écurie de F1 !" a ajouté Márquez dans un éclat de rire.

Avec Ben Hunt et Roberto Chinchero

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Quartararo aimerait Di Giannantonio sur la Yamaha de Pramac en 2025
Article suivant Bagnaia entend poursuivre sa série victorieuse en Allemagne

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France