Jarvis veut encore deux titres avec Yamaha avant la retraite

Bien que fatigué par ces deux dernières saisons mouvementées, Lin Jarvis assure avoir retrouvé de la vitalité grâce au titre de Fabio Quartararo et vouloir en remporter encore deux avec Yamaha.

Jarvis veut encore deux titres avec Yamaha avant la retraite

Le sacre de Fabio Quartararo au championnat cette année aura été le huitième titre pilotes que Lin Jarvis a pu accompagner en tant que patron du programme MotoGP de Yamaha. Aujourd'hui, l'emblématique responsable britannique, âgé de 64 ans, admet terminer l'année fatigué, mais avoir encore de l'énergie à investir dans la quête de deux autres titres avant de penser à la retraite.

Cette victoire au terme du championnat 2021, il la décrit comme ayant été la plus belle de toutes. Un jugement que l'on peut comprendre si l'on prend en compte la disette que connaissait Yamaha depuis 2015. Voilà six ans que la marque n'avait pas remporté le championnat pilotes, après la lutte fratricide entre Jorge Lorenzo et Valentino Rossi, terminée dans une telle polémique que l'équipe ne l'avait même pas célébrée.

Et puis, il y a le contexte. D'abord, celui qui concerne l'ensemble des concurrents, avec deux dernières années qui auront été aussi exigeantes que cinq saisons classiques, l'apparition du COVID-19, au moment où devait débuter le championnat 2020, et l'impossible sortie de crise depuis ayant rendu la gestion des équipes infiniment plus compliquée.

Puis la situation spécifique de Yamaha, qui n'a pas été de tout repos. La saison 2020 restera celle des soupapes défectueuses, un problème ayant causé bien des angoisses aux responsables du programme. Et 2021 fut l'année du divorce retentissant avec Maverick Viñales. C'est Lin Jarvis qui a dû négocier avec le pilote espagnol afin de convenir d'une séparation avancée d'un an, puis pour mettre un terme à son contrat en milieu de saison après l'escalade de la tension entre les deux parties.

Dans le même temps, le directeur exécutif de Yamaha Motor Racing a été, avec Paolo Ciabatti, directeur sportif de Ducati Corse, celui qui s'est retroussé les manches afin d'œuvrer à l'unification de la MSMA, l'association des constructeurs. Un rôle qui, à la base, ne lui revenait pas.

"Je suis fatigué", admet Lin Jarvis dans une interview pour Motorsport.com. "Le COVID-19 a ajouté une quantité énorme de travail supplémentaire. Cela a également enlevé une partie du plaisir de notre travail : nous ne pouvons pas aller au restaurant, nous sommes très restreints, nous ne pouvons pas accueillir d'invités. Le problème des soupapes a également été très difficile, et cette année, nous avons dû faire face au cas de Maverick."

Voici 20 ans que Lin Jarvis travaille pour Yamaha. Au vu de l'usure que peut représenter cette intense dernière période, on pourrait penser que cette victoire a la saveur d'une mission accomplie et qu'il serait désormais en droit d'envisager une phase moins active de sa vie. Mais, à l'inverse, l'éclosion de Fabio Quartararo semble lui avoir redonné une nouvelle vitalité qui le pousse à continuer.

"D'une certaine manière, le titre de Fabio a fait que tous ces efforts en ont valu la peine. Je suis toujours motivé par ce que je fais", affirme-t-il. "Mais les résultats sont essentiels. J'ai 64 ans, et je pense que j'en ai encore trois ou quatre à faire. Mon objectif est d'atteindre dix titres. J'aimerais gagner deux autres titres, puis prendre ma retraite."

Lire aussi :
partages
commentaires
Votez - Quels sont vos moments marquants de 2021 ?
Article précédent

Votez - Quels sont vos moments marquants de 2021 ?

Article suivant

Courir avec Rossi ? Comme jouer avec Messi, pour Aleix Espargaró

Courir avec Rossi ? Comme jouer avec Messi, pour Aleix Espargaró
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021