Lorenzo à l'heure du départ : "Je n'ai jamais de regrets"

C'est fini. Jorge Lorenzo ne courra plus pour Yamaha, lui qui jusqu'à présent avait écrit l'intégralité de sa carrière MotoGP avec la marque d'Iwata.

Il a fait ses adieux comme il le voulait, en rappelant à l'ensemble du paddock et des observateurs à quel point il sait être dominant lorsque tous les éléments sont réunis. Leader de ce Grand Prix de Valence depuis les essais de vendredi, il a ramené Yamaha à la victoire pour la première fois depuis le mois de juin tout en allant chercher son 44e succès personnel dans la catégorie.

Premier pilote depuis Rossi en 2003 et 2004 à s'imposer deux fois de suite à Valence, Jorge Lorenzo a réalisé le même exploit qu'en 2015 en raflant à la fois la pole, la victoire et le meilleur tour en course - un record, qui plus est. C'est donc sur une partition parfaite que prennent fin ses neuf ans d'union avec Yamaha, le constructeur qui l'a mené vers la catégorie reine.

"Je ne pourrais pas offrir de plus beau cadeau à Yamaha après ces neuf années durant lesquelles on a réalisé tellement de belles choses et connu tellement de succès", se réjouit le pilote espagnol. "Ce fut un week-end parfait avec la pole position, la victoire et le meilleur tour. Je suis très fier et très heureux. Il faut maintenant qu'on fête cela (…), on va savourer chaque heure ensemble pour se souvenir de ces années de la meilleure façon qui soit."

"Pour ma dernière course, je me donnerais un 10, je n'aurais pas pu finir d'une meilleure façon", estime Jorge Lorenzo, qui se classe troisième du championnat et se montre plus strict à l'heure d'évaluer cette année : "Pour la saison, [je me donne] 6,5 : trop de fautes et trop de difficultés quand les conditions ont été froides et mouillées."

Cette campagne 2016 aura en effet été particulièrement complexe pour le Majorquin, comme globalement pour Yamaha malgré une entame très convaincante. Sur la durée, la marque d'Iwata n'a pas su conserver son niveau de performance et résister au retour en force de Márquez et de Honda.

Si ce championnat ne restera parmi les meilleurs souvenirs de Lorenzo avec sa marque de cœur, quels sont les moments qu'il retient avant tout de ces neuf ans chez Yamaha ? "Ce Grand Prix, ici, l'année dernière, a été très important, parce que toute la pression était sur moi et j'ai atteint le samedi mon plus haut niveau, en qualifications, puis j'ai dû résisté à la pression des pilotes Honda pendant toute la course", se souvient-il.

"J'ai remporté le championnat le plus serré de ma carrière et mon dernier titre avec Yamaha", insiste le triple Champion du monde. "Assen 2013 est aussi une course très spéciale, parce que j'ai réalisé une chose impossible, en revenant 13 heures après mon opération et en terminant dans le top 5."

Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, fête sa victoire avec son team

Mardi, Jorge Lorenzo vivra une expérience inédite pour lui : piloter une MotoGP d'une autre marque, à l'heure de donner le coup d'envoi de sa dixième campagne en catégorie reine. "Je n'ai jamais de regrets", assure-t-il. "Je crois que je quitte une excellente équipe et une équipe championne. Mon prochain team est une excellente équipe et j'espère qu'on pourra en faire une équipe championne."

Alors qu'il en termine avec sa 15e saison mondiale, Lorenzo est aussi devenu le troisième pilote de l'Histoire au nombre de podiums (145), derrière Valentino Rossi (221) et Giacomo Agostini (159), et le plus jeune à atteindre le cap des 250 départs en Championnat du monde, à 29 ans et 193 jours. Des statistiques qui frôlent l'excellence et qui le placent à présent face à un nouveau défi : tenter de tenir ce niveau avec Ducati !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Circuit Valencia
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing , Ducati Team
Type d'article Actualités