Lorenzo a "prié pour que la pluie vienne" avant le départ

Contrairement aux dernières épreuves, le pilote espagnol s'est bien joué des caprices de la météo, ainsi que des erreurs de ses adversaires, pour inscrire un bon résultat à Sepang.

Jorge Lorenzo a sans conteste délivré son meilleur week-end sur piste humide. Oubliées les erreurs tactiques ou le manque d'aisance sous la pluie sur ce Grand Prix asiatique.

L'Espagnol a d'emblée sorti les crocs en prenant le meilleur départ depuis la deuxième ligne. Après quelques hectomètres, le meute de pilotes enragés s'est jetée sur le pilote officiel Yamaha. Celui-ci n'a pas tremblé, et a laissé ses rivaux le doubler, non sans prendre la roue d'Aleix Espargaró. Alors en 7e position, le Majorquin a grappillé une place après l'erreur au freinage de la Suzuki. Pas vraiment dans le rythme des meilleurs, Lorenzo eut suffisamment de ressources pour se prémunir d'un retour des Ducati d'Héctor Barberá et Loris Baz.

C'est finalement en restant sagement sur ses roues, sans se préoccuper de la bagarre devant lui, que le porteur du numéro 99 a remonté pas moins de trois places, équivalentes aux chutes de Cal Crutchlow, Marc Márquez et Andrea Iannone. Alors trop loin du duo de tête, Lorenzo n'a pas eu de mal à rallier l'arrivée, sans avoir porté une offensive, mais en étant resté maître de sa machine ! "Je suis resté au guidon de la moto, même si je n'avais pas de super sensations", reconnaît-il.

Le pilote espagnol est honnête sur le petit coup de pouce du destin. "J'ai été chanceux de profiter de toutes ces chutes. Sans les chutes, j'aurais terminé 5e ou 6e." Ce résultat lui permet de quitter la tournée asiatique sur une note positive. "Ce résultat est bon pour la confiance ! Peut-être que ça n'était pas spectaculaire, mais c'est bien d'inscrire un nouveau podium dans ma carrière."

Objectif, "finir sur une victoire"

Par la force des choses, Lorenzo a même "prié pour la pluie vienne" ! "Je ne voulais pas avoir des conditions mixtes avant la course. Puis lors de mon tour d'installation, je suis parti en aquaplaning à deux endroits du tracé. J'ai donc parlé avec Loris [Capirossi, conseiller de la sécurité dans l'organisation des Grands Prix], afin de retarder le départ de la course. La pluie était trop forte. Ensuite, la piste est devenue sûre et nous avons roulé comme nous le souhaitions."

Lorenzo n'est qu'à une course de terminer son aventure avec Yamaha, que pense-t-il ressentir à Valence dans deux semaines ? "Ça sera un instant très émouvant. Je suis resté neuf saisons avec une équipe qui m'a apporté énormément de choses. Alors si c'est possible, je vais essayer de finir sur une victoire, mais ça sera très serré", prévient-il.

Casquette Jorge Lorenzo
Casquette Jorge Lorenzo, sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Sous-évènement Course
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Réactions
Tags pluie, sepang