Lorenzo : Je vais apprendre de Marc et il va aussi apprendre de moi

Pour sa première interview depuis ses débuts avec Honda, Lorenzo a rappelé qu'il est le seul pilote à avoir battu Márquez dans la course au titre depuis 2013. Mais il reconnaît également qu'il aura beaucoup à apprendre de son nouveau coéquipier.

Lorenzo : Je vais apprendre de Marc et il va aussi apprendre de moi
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team

À peine la saison 2018 terminée que Jorge Lorenzo a pris le guidon de la Honda RC213V lors des essais de Valence, qui ont eu lieu seulement deux jours après la dernière manche du championnat. Un premier bout d'essai concluant pour l'Espagnol à voir son sourire radieux lorsqu'il est descendu de sa nouvelle machine.

Une semaine plus tard, lors des derniers essais de l'année, à Jerez, le Majorquin est parvenu à se rapprocher à un dixième du meilleur temps, à savoir celui inscrit par Takaaki Nakagami. Un écart similaire le séparait d'ailleurs de son nouveau coéquipier et tenant du titre, Marc Márquez.

Lire aussi :

Pour l'instant, Lorenzo est resté muet sur ses débuts avec le constructeur japonais, que ce soit à Valence ou en Andalousie, une mesure de précaution pour ne pas dresser, même involontairement, des comparaisons avec son ancienne machine, ce qui aurait pu le rendre cible de sanctions de la part de Ducati, avec qui il reste sous contrat jusqu'au 31 décembre.

Profond respect pour Márquez

Dimanche soir, le numéro 99 était toutefois l'invité de la chaîne BT Sport, où il a pu livrer ses premières impressions sur ses débuts chez Honda. Et ce qui est ressorti de cette entrevue, c'est un profond respect de l'Espagnol envers son nouveau coéquipier, qui a décroché cinq des six derniers titres en MotoGP et qui est devenu au fil des ans une référence, notamment en ce qui concerne l'adaptation à la Honda.

"J'ai beaucoup de choses à apprendre de Marc, car il va aborder sa septième saison avec l'équipe, et il détient donc bien plus d'expérience que moi. Mais je suis également sûr qu'il va beaucoup apprendre de moi, même si un peu moins. Nous sommes tous les deux Champions, et très rapides", explique Lorenzo, qui n'a pas manqué de rappeler être le seul pilote à avoir battu au championnat le numéro 93, en 2015, depuis les débuts de ce dernier dans la catégorie reine, en 2013.

"Je suis le seul pilote qui a réussi à le battre dans la course au titre. Cette année-là, Valentino [Rossi] aurait pu le battre aussi. Je crois que j'ai été le plus rapide, et par chance j'ai pu décrocher le titre pour quelques points. Mais cela ne signifie pas que ça ne peut pas se reproduire. Je vais donner le meilleur de moi-même pour que cela soit possible et pour remporter un sixième titre en Grand Prix, bien qu'évidemment, ça ne va pas être facile", assure Lorenzo.

Lire aussi :

Le triple Champion du monde MotoGP ne s'est en revanche pas montré très expansif sur le prototype de la marque à l'aile dorée, même s'il a reconnu qu'il devrait modifier son style de pilotage, une fois de plus après son expérience chez Ducati.

"C'est sûr que je vais devoir changer mon pilotage, même si ce sera à la marge, car chaque moto a ses propres exigences. Mais la base de chaque pilote demeure, c'est quelque chose qui ne change pas. Marc ne change pas et Valentino non plus. Je vais piloter de façon douce, comme avec n'importe quelle moto qu'on me donne. C'était comme ça avec Yamaha, aussi avec Ducati, et ça va continuer de la même façon avec la prochaine moto", martèle Lorenzo, qui participera le 23 janvier prochain à la présentation officielle de Repsol Honda, à Madrid, quelques jours seulement avant de s'envoler pour la reprise des essais officiels en Malaisie, où se dérouleront les premiers tests 2019.

partages
commentaires
Nicky Hayden entre au Hall of Fame de l'AMA

Article précédent

Nicky Hayden entre au Hall of Fame de l'AMA

Article suivant

Dovizioso : les bons temps en tests "ne comptent pratiquement pas"

Dovizioso : les bons temps en tests "ne comptent pratiquement pas"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021