Lorenzo : De meilleurs résultats sont nécessaires pour négocier

Le pilote espagnol admet que son début de saison n'a pas été parfait, et le met dans une position plus délicate vis-à-vis de Ducati pour 2019.

Le porteur du numéro 99 n'a marqué que cinq petits points lors des quatre premières courses de 2018, et pointe actuellement à une lointaine vingtième place au championnat. Des résultats qui ne le placent pas dans une position de force à l'heure de négocier un prolongement de son bail chez Ducati.

"Mon manager fait son travail. Avec les circonstances, le mauvais feeling dans les premières courses avec la moto, la malchance à Jerez, on n'a pas pu démontrer notre potentiel avec de bons résultats. Espérons que sur ces prochains circuits on aura ces résultats et on sera dans une meilleure position pour négocier."

Le triple Champion du monde MotoGP a également souligné qu'il suffit parfois d'une seule grande performance pour radicalement changer l'opinion du paddock sur un pilote, et le placer dans une position bien plus convoitée.

"Ma priorité pour l'instant est d'essayer de finir ce que j'ai commencé, et j'ai confiance en Ducati pour qu'ils fassent une moto qui est plus proche de mon style de pilotage, et pour être compétitif comme dans le passé. C'est un accord à deux parties, et les deux parties doivent être d'accord pour continuer. Dans ce sport, un bon résultat est suffisant pour que tout soit vu d'un œil différent."

Avec plus d'un an d'expérience sur la Demosedici, Lorenzo espère désormais pouvoir effectuer de vrais progrès, pour retrouver la lutte pour la victoire. Une volonté qui ne s'éteint pas, et qu'il espère pouvoir conclure avec des années supplémentaires chez les Rouges, et une moto se rapprochant de ce qu'il recherche pour son style de pilotage.

"Le plus simple serait de changer de style [de pilotage], mais si je voulais continuer de la manière la plus simple, je serais resté chez Yamaha. Pour moi ça serait décevant de fermer quelque chose qui n'est pas terminé. Ma priorité est d'essayer de me battre pour des victoires, et de gagner avec cette moto, et je pense que c'est possible."

Optimiste, le Majorquin a en tout cas balayé d'un revers de la main l'idée d'une année sabbatique : "Je ne pense pas prendre une année sabbatique. Quand je partirai, je le ferai et ne reviendrai jamais."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de France
Circuit Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Ducati Team
Type d'article Actualités