Quand la chaîne de Lorenzo saute en pleines qualifs

Le pilote Honda a été stoppé dans son élan par une chaîne capricieuse. Un problème sur lequel il exhorte le constructeur japonais à travailler.

Quand la chaîne de Lorenzo saute en pleines qualifs

Jorge Lorenzo s'est assurément fait remarquer pendant les qualifications du Grand Prix des Amériques. D'abord en signant le meilleur temps de la Q1, au nez et à la barbe des Ducati officielles, puis en abandonnant sa Honda contre le muret des stands sitôt la Q2 entamée.

Le pilote majorquin avait bouclé un premier tour dans la roue de son coéquipier, Marc Márquez, lancé à la conquête de la pole position, lorsque sa moto a déraillé lors d'un changement de rapport. Il n'avait donc pas d'autre choix que de se garer et d'aller chercher sa deuxième machine.

Lire aussi :

"La chaîne est sortie et je ne pouvais donc pas continuer. Il a fallu que je pose la moto contre le mur et que j'aille prendre l'autre", raconte Jorge Lorenzo, qui plaisante aisément sur ses faibles aptitudes de coureur. "Ça a été très dur, parce que la ligne droite est très longue, or j'ai laissé la moto quasiment à la fin de la ligne droite, alors qu'on est l'une des premières équipes dans la pitlane."

"Cela fait 300 ou 400m de course, et avec 10 kg de plus sur le corps ça n'est pas facile ! Il est clair que je ne battrai pas Usain Bolt, parce que j'ai été très lent, mais c'est le plus rapide que je pouvais être !" sourit-il. "Je ne cours pas d'habitude, je fais plutôt du vélo", précise-t-il. "Quand je suis arrivé au stand, j'ai dû m'asseoir une minute pour reprendre mon souffle, parce que j'étais épuisé."

Un problème qui se répète

Au-delà de l'aspect cocasse de cette scène, qui reproduit à l'identique – bien qu'avec un résultat différent à l'issue de la séance – la mésaventure connue par Marc Márquez sur cette même piste il y a quatre ans, Jorge Lorenzo n'oublie pas que son coéquipier a également déraillé lors du précédent Grand Prix, en Argentine.

"Cela était aussi arrivé à Marc en Argentine, c'est donc la deuxième fois. C'est clairement un problème, c'est quelque chose qui arrive sans doute trop souvent, et l'équipe va enquêter afin de comprendre ce que l'on peut faire pour éviter cela à l'avenir", prévient le numéro 99.

 

Interrogés à leur tour sur cet incident répétitif, Marc Márquez et Cal Crutchlow ont sagement exprimé leur confiance envers Honda. "Bien sûr, il y a un problème qu'ils essaient de régler, ils travaillent dessus. Il y a bien entendu des risques, mais ils essaient de régler ça", assure l'Espagnol. "Honda c'est Honda, je suis sûr que le HRC va lancer une investigation et régler le problème, comme toutes les équipes d'usine le feraient", rassure également le pilote LCR.

Malgré cet incident, Jorge Lorenzo a obtenu au Texas sa meilleure qualification de ce début de championnat : il s'élancera demain de la 11e place.

Début de la Q2 chez Repsol Honda
Début de la Q2 chez Repsol Honda
1/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Début de la Q2 chez Repsol Honda
Début de la Q2 chez Repsol Honda
2/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jorge Lorenzo doit stopper son élan
Jorge Lorenzo doit stopper son élan
3/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jorge Lorenzo retourne à son stand au pas de course
Jorge Lorenzo retourne à son stand au pas de course
4/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jorge Lorenzo retourne à son stand au pas de course
Jorge Lorenzo retourne à son stand au pas de course
5/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jorge Lorenzo retourne à son stand au pas de course
Jorge Lorenzo retourne à son stand au pas de course
6/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jorge Lorenzo retourne à son stand au pas de course
Jorge Lorenzo retourne à son stand au pas de course
7/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jorge Lorenzo retourne à son stand au pas de course
Jorge Lorenzo retourne à son stand au pas de course
8/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

La moto de Jorge Lorenzo de retour au stand
La moto de Jorge Lorenzo de retour au stand
9/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Avec Michaël Duforest

partages
commentaires
Crutchlow, d'un mauvais réveil à la première ligne

Article précédent

Crutchlow, d'un mauvais réveil à la première ligne

Article suivant

Quartararo a été déstabilisé par une erreur de pression de pneu

Quartararo a été déstabilisé par une erreur de pression de pneu
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021