MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Lorenzo chez Honda : une "bombe" et une curiosité pour ses rivaux

partages
commentaires
Lorenzo chez Honda : une "bombe" et une curiosité pour ses rivaux
Par :
15 juin 2018 à 19:00

À leur arrivée à Barcelone, cette semaine, les pilotes du paddock MotoGP n'ont pas manqué d'être interrogés sur l'annonce de l'arrivée de Jorge Lorenzo en 2019 au sein de l'équipe officielle Honda.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Sur le podium : le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Sur le podium : le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team

La surprise, la curiosité, ce sont les sentiments qui ont prévalu dans le paddock MotoGP suite à l'annonce du recrutement par Honda de Jorge Lorenzo pour les deux saisons à venir dans son équipe officielle.

L'annonce faite mercredi dernier est évidemment au centre des conversations à Barcelone, où se tient ce week-end le Grand Prix de Catalogne. Les pilotes dans leur majorité n'ont pas caché leur surprise, à l'instar d'Álex Rins"On est tous resté sans voix, car personne ne s'y attendait", explique-t-il.

Un sentiment partagé par Valentino Rossi : "J'ai été un peu surpris. Je m'attendais à ce qu'il se passe quelque chose, mais Lorenzo avec le HRC et coéquipier de Márquez, c'est une sacrée bombe ! Ils vont sûrement tous les deux vouloir exceller et être le premier et ce sera une chose à gérer mais je pense que Lorenzo avec la Honda Repsol sera très rapide et que ce sera un problème pour tout le monde."

Un temps pressenti pour le guidon qui est finalement revenu à Jorge Lorenzo, Johann Zarco a préféré choisir KTM à partir de 2019, et estime que l'actuel pilote Ducati a eu "de la chance" de s'offrir une machine officielle de pointe après une période compliquée chez les Rouges.

"Il est chanceux d'avoir une place comme ça, parce qu'il a gagné, donc c'est signe qu'il est toujours bon, mais si on prend les 18 [courses] de l'an dernier plus cinq, ça fait les 23 courses avant le Mugello : ça ne mérite pas une place de pilote officiel Honda", juge le Cannois.

Pour les pensionnaires actuels de la marque à l'aile dorée, l'arrivée du numéro 99 est une bonne chose, son expérience sur Yamaha et Ducati lui apportant un bagage technique différent.

"Comme tout le monde dans le paddock − les médias, les fans, les gens du paddock −, je suis curieux de voir s'il pourra s'adapter au style de la Honda et c'est super de voir un gars qui a piloté une moto d'un autre constructeur arriver et pouvoir apporter des connaissances ; jusque-là il n'y avait que moi comme ça chez Honda, et maintenant Jorge arrive avec de l'input sur la table pour rendre Honda plus rapide durant la saison", explique Cal Crutchlow, du team satellite LCR.

Marc Márquez, qui fera équipe avec Lorenzo, se réjouit de voir un pilote avec un style de pilotage différent du sien arriver dans son équipe : "Quand un nouveau pilote arrive dans le box, on peut comparer une nouvelle façon de piloter ; je suis agressif, il est délicat. Cal est aussi plus agressif, mais ce sera intéressant de voir comment marche la Honda avec un autre style. Parfois, on peut observer, mais avec les données, c'est plus facile."

Avec Guillaume Navarro, Pablo Elizalde et Léna Buffa

Article suivant
Rossi concentré sur les pneus, "la clé" pour une bonne course

Article précédent

Rossi concentré sur les pneus, "la clé" pour une bonne course

Article suivant

Pour Dovizioso, la situation reste "peu claire"

Pour Dovizioso, la situation reste "peu claire"
Charger les commentaires