"Une petite chance" que Lorenzo tente de courir samedi

partages
commentaires
Par : Michaël Duforest
5 oct. 2018 à 14:04

Blessé au départ du Grand Prix d'Aragón il y a deux semaines, Jorge Lorenzo a connu une nouvelle chute, plus impressionnante encore, lors des essais libres du Grand Prix de Thaïlande. Cette dernière le laisse incertain pour la suite du week-end.

Jorge Lorenzo, Ducati Team part à l'hôpital après sa chute
Jorge Lorenzo, Ducati Team après sa chute
La moto endommagée de Jorge Lorenzo, Ducati Team
La moto endommagée de Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team est transporté à l'hôpital après sa chute
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
La moto endommagée de Jorge Lorenzo, Ducati Team

Le pilote espagnol a passé des examens à l'hôpital, examens qui semblent écarter toute trace de nouvelle fracture. Jorge Lorenzo a conscience de la chance qu'il a eue de ne pas aggraver ses blessures dans le spectaculaire highside qu'il a subi.

"Au vu de la chute, ça pourrait aller bien plus mal. J'aurais pu être plus blessé, avoir une blessure à un endroit qui allait bien, ou aggraver la blessure que j'ai déjà au pied. Je ne sais pas à 100%, mais c'est quasiment sûr que je n'ai rien de cassé, ce qui est un très bon signe, et je suis très chanceux. Je suis très calme pour le moment, car je sais que ce n'est pas de ma faute."

Lire aussi :

Une opinion confirmée par Davide Tardozzi, team manager de l'équipe de Borgo Panigale, qui a indiqué que "ce n'était pas la faute de Jorge". Il n'a toutefois pas pu entrer dans les détails du problème mécanique subi sur la Desmosedici #99, mais il est confiant quant au fait qu'un tel problème ne devrait pas se reproduire.

Reste toutefois la question de savoir si le Majorquin peut reprendre le guidon demain pour poursuivre ce premier week-end thaïlandais de l'Histoire. Lorenzo n'a pas voulu céder au pessimisme et se donne quelques heures, et surtout une bonne nuit de sommeil, pour réfléchir.

"Si l'on me demandait maintenant, je dirais non. La dernière blessure est en plus mauvais état, la fracture n'est pas plus importante mais elle est plus douloureuse. À part ça, j'ai pris un gros coup sur mon poignet gauche, et aussi la cheville droite, je ne peux pas poser mon pied au sol. Mais je ne veux pas prendre de décision trop vite, donc je vais attendre ce soir et voir comment je me sens demain matin. Je pourrais être plus chanceux, c'est sûr, mais aussi plus malchanceux. On va essayer d'être positif, il y a une petite possibilité que je tente de rouler de nouveau demain, et sinon je vais essayer au Japon. Là-bas je pense que ça sera bien mieux qu'hier en arrivant ici."

L'Espagnol a ensuite décrit plus en détails sa chute, et ses réactions à l'instant précis où il a perdu le contrôle de sa machine : "C'était effrayant. J'avais très peur à propos de mon pied car j'avais vraiment très mal, j'ai tapé avec le dos et aussi avec le pied, et j'ai fait plusieurs roulades. Le pied droit me faisait vraiment mal, mais j'ai ensuite compris que ça n'était pas pire qu'avant, donc je suis chanceux de ce point de vue."

Prochain article MotoGP
Dovizioso, leader perplexe en Thaïlande

Article précédent

Dovizioso, leader perplexe en Thaïlande

Article suivant

Le niveau des Yamaha vendredi ? "Ce n'est pas la réalité" selon Rossi

Le niveau des Yamaha vendredi ? "Ce n'est pas la réalité" selon Rossi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Catégorie Essais Libres 2
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions