MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
25 sept.
EL3 dans
17 Heures
:
22 Minutes
:
07 Secondes
09 oct.
Prochain événement dans
13 jours
16 oct.
Prochain événement dans
20 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
48 jours
20 nov.
Prochain événement dans
55 jours

Lorenzo : "Je m’imagine difficilement me battre pour la victoire"

partages
commentaires
Lorenzo : "Je m’imagine difficilement me battre pour la victoire"
Par :

Malgré un mieux en France, le pilote Honda est encore loin au classement, et ne voit pas comment cela pourrait drastiquement changer ce week-end, au Mugello.

Jorge Lorenzo continue d’être en difficulté au guidon de sa Honda, mais note des progrès depuis le test qu’il a réalisé à Jerez juste après le Grand Prix, et a d’ailleurs obtenu son meilleur résultat de la saison ensuite au Mans. Même s’il est encore loin, il reproduit le même schéma que lorsqu’il était chez Ducati, et reste persuadé que le temps fera son œuvre.

Lire aussi :

"Le feeling avec la moto est bien meilleur", a-t-il déclaré à la veille du Grand Prix du Mugello. "J’ai encore besoin d’un temps d’adaptation, j’imagine que cela va être dur et long. C’est très dur actuellement de changer de moto. J’ai besoin de beaucoup modifier ma façon d’entrer dans les virages, car c’est l’opposé de ce que je faisais avec la Ducati et cela va prendre du temps, mais au moins désormais nous savons ce que je dois modifier et sur quoi je dois travailler. Hormis cela, à présent je me sens plutôt bien sur la moto, au niveau de l’ergonomie, ce qui est bon signe."

C’est donc un Lorenzo plutôt positif qui se présente en Italie, mais qui n’en reste pas moins objectif sur sa capacité réelle de performance, en témoigne sa 11e place au Mans : "Malheureusement les progrès [réalisés] ont été petits pour se battre pour une victoire ou un podium. Je ne suis pas encore prêt pour cela. Intérieurement je m’imagine difficilement me battre pour la victoire dimanche."

Les choses étant dites, le Majorquin ferme donc la porte à un possible très bon résultat ce week-end. Il faut dire que sa victoire au Mugello l’an dernier, sa première chez Ducati après un an et demi de difficultés, pouvait laisser espérer une nette amélioration. Mais le numéro 99 se montre formel : "Actuellement cela serait du suicide d’essayer d’être aussi rapide que le premier. Je me rapproche donc des avant-postes, et j’essaye d’être plus près de Cal [Crutchlow], je pense que c’est réaliste."

"J’aimerais me sentir mieux sur la Honda, pas particulièrement au Mugello mais sur tout le championnat", a-t-il poursuivi. "C’est mon but. Si j’arrive ici et réalise un bon résultat, mais que je ne continue pas lors des autres courses, cela ne fonctionne pas. Mon objectif est de me battre de façon régulière pour des podiums et des victoires à l’avenir."

L’avenir, justement, est pour l’instant assombri par son manque de résultats, avec cependant la lueur d’espoir de le voir reproduire le "même processus que chez Ducati". C’est en tout cas ce qu’il considère et se voit "repartir de zéro", même s’il reconnaît que les choses sont encore plus compliquées que chez la marque de Borgo Panigale.

"Lorsque par le passé vous avez gagné beaucoup de titres, de victoires et que vous y êtes habitué, c’est très dur d’être très loin du vainqueur et au-delà de la dixième place", a-t-il expliqué. "Cela l’était déjà chez Ducati et à présent ça l’est encore un peu plus. C’est une bataille perpétuelle contre votre esprit de changer constamment le négatif en positif, en espoir. C’est ce que je fais et je ne suis pas encore là où nous voudrions que je sois mais nous passons des caps et désormais je comprends plus ce que je dois modifier dans mon style afin de progresser."

Lire aussi :

"Espérons que nous pourrons voir certaines de ces évolutions ici", a-t-il conclu. Avec ses six victoires, Lorenzo a souvent été compétitif sur le circuit du Mugello, et pourra donc envisager d’y passer un autre cap, comme il l’espère.

 

Quartararo : "Au bout de la ligne droite, cela va être spécial"

Article précédent

Quartararo : "Au bout de la ligne droite, cela va être spécial"

Article suivant

Rossi : "Je vais me donner à 100% pour monter sur le podium"

Rossi : "Je vais me donner à 100% pour monter sur le podium"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Lieu Mugello
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Charlotte Guerdoux