Lorenzo - "Encore 3 jours avec Yamaha" avant de penser à Ducati

Jorge Lorenzo s'apprête à disputer son dernier Grand Prix avec Yamaha, la marque qui a accompagné l'intégralité de sa carrière MotoGP, auréolée de trois titres.

Un an après avoir décroché sa dernière couronne ici-même, le Majorquin est de retour à Valence dans un contexte très différent, celui du premier changement de box qu'il opérera depuis ses débuts dans la catégorie, en 2008.

"C'est un mélange d'émotions", reconnaît-il. "Je suis une personne qui pense au présent, or le présent c'est ce week-end et c'est terminer de la meilleure façon possible cette longue carrière avec Yamaha, une entreprise qui m'a beaucoup donné durant toute ma carrière. Et puis, on arrive sur une piste qui me convient très bien, en particulier ces dernières années, alors si la météo reste telle quelle et si les pneus fonctionnent, je pense qu'on a une bonne chance de se battre pour la victoire ou, au moins, pour le podium."

Son transfert chez Ducati a beau être le changement le plus attendu de la saison à venir, Jorge Lorenzo insiste sur le fait qu'il veut garder l'esprit focalisé sur ce dernier Grand Prix de l'année, avant de s'autoriser à penser à la suite.

"C'est étrange, parce que j'ai passé tellement d'années avec les mêmes personnes, le même team et la même moto et tout à coup il faut changer et découvrir de nouvelles choses… Il reste encore trois jours avec Yamaha et ensuite, quand la course sera terminée, dimanche à 15h, on pensera à la prochaine moto", promet-il.

Une situation très différente d'il y a un an

Valence évoque aussi pour lui le souvenir d'un titre arraché à Valentino Rossi l'an dernier, dans une fin de saison ultra tendue et entourée d'autant de polémique que de pression. C'est en dominant ce week-end de course que le Majorquin était parvenu à ses fins, alors que son rival s'élançait du fond de la grille et se livrait à une remontée exceptionnelle, mais insuffisante.

"L'année dernière, je crois que j'ai fait le meilleur tour de ma vie le samedi. La pression était énorme et mon tour avait été incroyable", se rappelle Jorge Lorenzo. "En course, j'ai attaqué sans cesse. J'ai été très rapide au début, mais ensuite le problème c'est que j'ai commencé à perdre du grip sur le flanc droit. J'ai perdu beaucoup de temps dans les virages à droite et c'est là que Marc [Márquez] et Dani [Pedrosa] m'ont beaucoup rattrapé à la fin de la course. Mais j'ai maintenu la pression et ça en valait le coup, parce que j'ai atteint mon objectif."

"Cette année, c'est différent. On a commencé très fort avec notre moto, mais ensuite il semble que les autres constructeurs ont beaucoup amélioré leur moto et il est désormais assez compliqué de gagner des courses", reconnaît l'Espagnol, qui n'a plus gagné depuis le Mugello, en mai. "Mais on est dans le coup. On a eu l'opportunité de gagner les cinq dernières courses, au final ça n'a pas été le cas mais on a notre chance."

"À Valence, j'ai été compétitif ces cinq dernières années", rappelle Lorenzo, vainqueur de cette course par trois fois. "Ça dépend de la météo, des pneus, mais je crois qu'on a nos chances de se battre pour la victoire."

Polo 99 Jorge Lorenzo
Polo 99 Jorge Lorenzo, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Circuit Valencia
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Preview